Document

Qu'est-ce qu'un produit "Bio" ?

Auteur : Gilles Camus
Date de publication : 22 juin 2006

Sommaire

  1. Introduction
  2. Les caractéristiques d'un produit "Bio"
  3. La règlementation
  4. Références

I- Introduction

Les produits "Bio" sont souvent entourés de beaucoup de méconnaissance. En effet, au delà d'arguments simplistes ("C'est plus cher" ou "C'est plus naturel") on peut se poser la question de savoir qu'est-ce qui se cache réellement dernière le label "AB" et le logo qui figure sur un nombre croissant de produits.

La réponse peut être exposée en terme de méthodes de production ou en terme règlementaire, les deux étant liés : pour avoir le droit d'apposer le logo qui signal un produit "Bio", il faut que toutes les étapes de la vie du produit répondent aux règlementations en rapport, ce qui a bien sur une incidence sur les méthodes utilisées pour sa production.

II- Les caractéristiques d'un produit "Bio"

D'une façon générale, on peut définir l'agriculture biologique comme un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d'élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Un produit issu de l'agriculture biologique est soit un produit agricole, soit une denrée alimentaire.

Le mode de production exclut l'usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l'emploi d'intrants (produits apportés aux terres et aux cultures comme les engrais, les insecticides, etc...). Les pratiques culturales favorisent donc :

On peut noter également les pratiques visant à éviter les contaminations provenant d'autres cultures :

Pour l'élevage :

Enfin pour que le produit puisse bénéficier du label, la suite de la chaîne doit aussi respecter un cahier des charges particulier :

III- La règlementation

Apparue officiellement pour la première fois dans la loi d'orientation agricole de 1980, l'agriculture biologique a été codifiée par différents textes au cours des années 90.

Les produits de l’agriculture biologique respectent en premier lieu la règlementation générale concernant les produits agroalimentaires (notamment pour les aspects sanitaires et marchands).

Le règlement de l'Union Européenne spécifique aux produits "Bio" s'applique aux produits agricoles végétaux non transformés (légumes, céréales...), aux animaux d'élevage et aux produits d'animaux non transformés (lait, oeuf...) ainsi qu'aux produits destinés à l'alimentation humaine, composés essentiellement d'un ou plusieurs ingrédients d'origine végétale et/ou animale (pain, viande, fromage...), et enfin aux aliments destinés aux animaux d'élevage. Un cahier des charges français complète le règlement européen sur le mode de production et de préparation biologique des animaux et des produits animaux. Tous les acteurs français de cette filière doivent se conformer à ce cahier des charges. Les importations européennes ont droit au label "AB" dès lors qu'elles respectent la règlementation européenne. Pour les importations provenant d'autres pays, il faut qu'elles proviennent soit de pays dont la règlementation a été évaluée comme équivalente par la Commission, soit avoir obtenu une autorisation d'importation délivrée par le ministère compétent d'un État membre.

Pour pouvoir bénéficier du label "AB" tous les intervenant de la chaîne de production d'un produit (producteur bien entendu mais également unité de transformation et de conditionnement) doivent subir le contrôle et la certification d'un organisme agréé sur le territoire français (il en existe actuellement six).

Si vous êtes intéressé par le sujet voir aussi l'article "L'écocertification du bois".

IV- Références

Contact :

Professeur Lafleur

Remerciements

Merci aux membres du laboratoire Biologie et Multimédia pour leur relecture et commentaires.