Document

Les acides aminés

Gilles Camus
Article publié le 16 mars 2006

Sommaire
  1. Introduction
  2. Structure générale d'un acide aminé
  3. Les différents acides aminés intégrés lors de la synthèse des protéines
  4. Conclusion

I- Introduction

Les acides aminés sont à la base de la constitution des protéines et autres peptides, même s'ils n'en sont pas les uniques constituants (voir par exemple l'hème, groupement prosthétique de l'hémoglobine). Cet article se propose de passer en revue les principales caractéristiques communes à tous les acides aminés, ainsi que les propriétés particulières des principaux acides aminés retrouvés dans les molécules du vivant.

II- Structure générale d'un acide aminé

A- Composition chimique

Un acide aminé est une molécule qui est le plus souvent de la forme c'est en particulier le cas à pH physiologique.

On a donc une molécule possédant deux groupements ionisables : l'un acide (COOH <—> COO- + H+), l'autre basique (NH2 + H+ <—> NH3+). L'atome de carbone sur lequel est fixé le groupement amine -NH2 et le groupement acide carboxylique -COOH est appelé par convention carbone alpha.

Le groupement R correspond à un radical variable selon l'acide aminé considéré. C'est donc lui qui détermine la nature de l'acide aminé puisque le reste est invariant.

Notons que la forme totalement non-ionisée n'existe pratiquement pas car aux pH acides pour lesquels la fonction COOH n'est pas ionisée, la fonction NH2 l'est toujours, et inversement aux pH basiques pour lesquels la fonction NH2 n'est pas ionisée, la fonction COOH l'est toujours.

B- Stéréochimie

Le carbone alpha portant quatre groupements différents, ce carbone est asymétrique. Les acides aminés sont donc des molécules chirales. On a deux isomères possibles : l'un de la série D l'autre de la série L. Il existe une exception : la glycine (voir plus loin).

Il se trouve que tous les acides aminés naturels trouvés dans les molécules du vivant sont de la série L.

III- Les différents acides aminés intégrés lors de la synthèse des protéines

A- Nomenclature

Les acides aminés se différencient les uns des autres par leur radical. On peut donc théoriquement faire une infinité d'acides aminés. Cependant, on constate que chez l'Homme, comme chez de nombreuses espèces, seuls vingt acides aminés différents sont incorporés dans les protéines lors de la traduction. Leur masse molaire moléculaire moyenne est de 110 Da.

Pour plus de commodité, un code international de correspondance à une et trois lettres peut être utilisé pour désigner chacun de ces vingt acides aminés. Pour avoir le détail des caractéristiques d'un acide aminé particulier, cliquez sur son nom.

Nom complet de l'acide aminé
Code à une lettre
Code à trois lettres
A
Ala
R
Arg
N
Asn
D
Asp
C
Cys
E
Glu
Q
Gln
G
Gly
H
His
I
Ile
L
Leu
K
Lys
M
Met
F
Phe
P
Pro
S
Ser
T
Thr
W
Trp
Y
Tyr
V
Val

B- Caractéristiques chimiques

Dans la liste ci-dessous sont rassemblés quelques information sur chacun des vingt acides aminés incorporés dans les protéines : nature du radical et quelques remarques sur les propriétés associées. Classiquement, on regroupe ces vingt acides aminés par familles, en fonction des propriétés chimiques du radical. Plusieurs types de classement sont possibles puisque certains acides aminés peuvent entrer dans plusieurs catégories.

Remarque : L'état d'ionisation des acides aminés étant dépendant des conditions de pH, il a été choisi dans cette présentation de donner les formules présentant l'état d'ionisation qui prévaut à pH physiologique (pH 7,4).

Les acides aminés aliphatiques hydrophobes :
Acide aminé Glycine (Gly; G)
Radical formule de l'acide aminé glycine
Remarques
  • pKa = 2,3  /  pKb = 9,6  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,0
  • C'est le plus simple des acides aminés possibles.
  • Ne possède pas de carbone asymétrique puisque le carbone alpha porte deux hydrogènes (il faut quatre groupements différents pour avoir un carbone asymétrique).
Acide aminé Alanine (Ala; A)
Radical formule de l'acide aminé alanine
Remarques
  • pKa = 2,3  /  pKb = 9,7  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,0
Acide aminé Valine (Val; V)
Radical formule de l'acide aminé valine
Remarques
  • pKa = 2,3  /  pKb = 9,6  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,0
Acide aminé Leucine (Leu; L)
Radical formule de l'acide aminé leucine
Remarques
  • pKa = 2,4  /  pKb = 9,6  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,0
Acide aminé Isoleucine (Ile; I)
Radical formule de l'acide aminé isoleucine
Remarques
  • pKa = 2,4  /  pKb = 9,7  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,1
  • Comporte deux carbones asymétriques : le carbone alpha mais aussi le carbone bêta.
Acide aminé Proline (Pro; P)
Radical formule de l'acide aminé proline
Remarques
  • pKa = 2,0  /  pKb = 10,6  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,3
  • L'amine portée par le carbone alpha est une amine secondaire et non une amine primaire.

Les acides aminés aromatiques hydrophobes
Acide aminé Phénylalanine (Phe; F)
Radical formule de l'acide aminé phénylalanine
Remarques
  • pKa = 1,8  /  pKb = 9,1  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,5
Acide aminé Tryptophane (Trp; W)
Radical formule de l'acide aminé tryptophane
Remarques
  • pKa = 2,4  /  pKb = 9,4  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,9


Les acides aminés amidés

Acide aminé Asparagine (Asn; N)
Radical formule de l'acide aminé asparagine
Remarques
  • pKa = 2,0  /  pKb = 8,8  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,4
  • Le groupement carboxyamide terminal est polaire mais non-ionisable.
Acide aminé Glutamine (Gln; Q)
Radical formule de l'acide aminé glutamine
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,1  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,7
  • Le groupement carboxyamide terminal est polaire mais non-ionisable.

Les acides aminés aromatiques hydroxylés

Acide aminé Tyrosine (Tyr; Y)
Radical formule de l'acide aminé tyrosine
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,1  /  pKr = 10,1  /  pHi = 5,7
  • La fonction hydroxyle liée au cycle aromatique est ionisable, mais non ioinisée au pH physiologique (pH 7,4).
 

Les acides aminés hydrophiles hydroxylés

Acide aminé Sérine (Ser; S)
Radical formule de l'acide aminé sérine
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,2  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,7
  • La fonction hydroxyle est polaire mais non-ionisable.
Acide aminé Thréonine (Thr; T)
Radical formule de l'acide aminé thréonine
Remarques
  • pKa = 2,6  /  pKb = 10,4  /  pKr = aucun  /  pHi = 6,5
  • La fonction hydroxyle est polaire mais non-ionisable.
  • Comporte deux carbones asymétriques : le carbone alpha mais aussi le carbone bêta.

Les acides aminés soufrés
Acide aminé Cystéine (Cys; C)
Radical formule de l'acide aminé cystéine
Remarques
  • pKa = 1,7  /  pKb = 10,8  /  pKr = 8,3  /  pHi = 5,0
  • Le groupement thiol (-SH) est ionisable mais non-ionisé au pH physiologique (pH 7,4).
  • Deux groupements thiols sont susceptibles de s'oxyder pour former une liaison covalente Cys-S-S-Cys appelée pont disulfure.

Acide aminé Méthionine (Met; M)
Radical formule de l'acide aminé méthionine
Remarques
  • pKa = 2,3  /  pKb = 9,2  /  pKr = aucun  /  pHi = 5,8
  • Groupement aliphatique soufré donc caractère hydrophobe.
  • Ne forme pas de pont disulfure.

Les acides aminés dibasiques
 
Acide aminé Lysine (Lys; K)
Radical formule de l'acide aminé lysine
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,0  /  pKr = 10,5  /  pHi = 9,8
Acide aminé Arginine (Arg; R)
Radical formule de l'acide aminé arginine
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,0  /  pKr = 12,5  /  pHi = 10,8
Acide aminé Histidine (His; H)
Radical formule de l'acide aminé histidine
Remarques
  • pKa = 1,8  /  pKb = 9,2  /  pKr = 6,0  /  pHi = 7,6
  • Le groupement imidazole est ionisable mais faiblement ionisé à pH physiologique (pH 7,4).
  • pHi proche du pH physiologique (pH 7,4).

 


Les acides aminés diacides
Acide aminé Aspartate ou acide aspartique (Asp; D)
Radical formule de l'acide aminé aspartate ou acide aspartique
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,8  /  pKr = 3,9  /  pHi = 3,0
Acide aminé Glutamate ou acide glutamique (Glu; E)
Radical
Remarques
  • pKa = 2,2  /  pKb = 9,7  /  pKr = 4,3  /  pHi = 3,2

IV- Conclusion

La connaissance des acides aminés est importante car ils sont à la base de la construction des protéines, classe majeure parmi les macrocromolécules du vivant. Cependant, les propriétés individuelles peuvent être plus ou moins fortement modifiées en fonction de leur environnement. A l'extrême, les fonctions acide carboxylique et amine portées par le carbone alpha sont presque toutes mobilisées par les liaisons peptidiques. D'une façon plus subtile, l'histidine peut voir sa charge varier en fonction de son microenvironnement, son pHi étant proche du pH physiologique, d'ou son utilisation au niveau du site actif de certaines enzymes. Il existe également de nombreux exemple de modification chimique se déroulant après la traduction et modifiant de fait les propriétés décrites. S'il est donc essentiel de connaître le répertoire en acides aminés pour comprendre la biochimie, cette connaissance ne saurait dispenser de l'étude des nombreux cas particuliers que constituent les polymères de ces molécules, à savoir les peptides et protéines.

Contact :

Professeur Lafleur

Remerciements

Merci aux membres du laboratoire Biologie et Multimédia pour leur relecture et commentaires.