Page d'accueil

Autres publications


BrailleSurf : A Non Visual HTML Interface

Djamel HADJADJ, Dominique BURGER


 

Résumé

Le navigateur BrailleSurf a été développé pour permettre un accès simplifié aux pages HTML, en comparaison des solutions d'accès actuellement disponibles pour des utilisateurs handicapés visuels. Les fonctions de base nécessaires pour surfer sur Internet ont été identifiées et des méthodes d'interaction ont été conçues pour permettre la lecture rapide des pages et la navigation. Pour chaque fonction, des combinaisons optimales de la synthèse vocale, du braille ou d'affichage adapté à l'écran sont proposées parmi lesquelles l'utilisateur peut choisir en fonction de ses préférences. Des tests effectués dans des écoles et des universités tout au long de l'année scolaire 97-98 avec une trentaine d'utilisateurs ont clairement montré que cette interface permet à des utilisateurs peu expérimentés en informatique de lire des pages HTML sans difficulté après un apprentissage très court.

 

 

Introduction

L'accès aux sources d'information écrite est une difficulté permanente pour les personnes handicapées visuelles. Dans le monde moderne, ceci constitue un des obstacles majeurs à leur intégration sociale et professionnelle et cela est particulièrement vrai dans l'éducation où l'accès à l'écrit est essentiel. L'invention et le développement rapide d'Internet renouvellent totalement les données de ce problème et pourraient y apporter des solutions totalement nouvelles. Cependant la généralisation des interfaces graphiques de type Windows constituent un obstacle à la mise en place de solutions d'accès à Internet pour les personnes handicapées visuelles.

Le projet BrailleNet a été mis en place en septembre 1996 pour promouvoir l'utilisation d'Internet dans l'éducation des personnes handicapées visuelles en France. Il associe des établissements d'enseignement, des associations de personnes handicapées, des laboratoires de recherche et des sociétés industrielles [1]. Les actions menées concernent la mise en place et l'animation d'un réseau d'établissements d'enseignement, la création d'un site Web expérimental montrant des exemples de contenus pédagogiques accessibles par des aveugles ou malvoyants, ainsi que des développements de solutions techniques. Cet article présente une application logicielle développée par les auteurs dans le cadre de ce projet et permettant un accès simple et intuitif à des pages HTML par des utilisateurs non experts en informatique.

 

 

Un Modèle simple

HTML est dérivé de SGML. Son objectif est de créer un cadre simple, général et flexible pour la description de documents hypertextes ou hypermédias. Deux composants principaux constituent la base d'un hyperdocument : les nœuds et les liens. Dans un hyperdocument, les nœuds sont les pages, tandis que les liens établissent des chemins de circulation entre pages. C'est pourquoi deux types de fonctions ont été prises en considération lors de la conception de BrailleSURF

 

Lecture d'une page

HTML permet de décrire une page comme une succession d'éléments de base dont les caractéristiques sont bien définies. Cela est tout à fait adapté à l'utilisation du braille ou de la synthèse parole puisque l'un comme l'autre se prêtent à une présentation séquentielle des données. Deux commandes de bases peuvent être utilisées pour parcourir une page HTML :

Les éléments les plus significatifs d'une page HTML sont : les Textes, les titres, les liens , les formulaires, les tableaux, et les images.

C'est pourquoi, des mécanismes spécifiques ont été conçus pour lire ces différents types d'éléments ou interagir avec eux. Par exemple, Lire un texte, activer un lien, recevoir le feedback concernant la saisie de données, naviguer dans un tableau, accéder au commentaire d'une image. Ces mécanismes varient en fonction du mode de communication ou des périphériques utilisés. Par exemple le braille permet de lire un texte par blocs de 20,40 ou 80 caractères, alors que la synthèse de parole conduit à lire par phrases, par mots ou même lettre à lettre.

Navigation hypertexte

Deux fonctions de base sont associées à un lien : l'activer - ce qui signifie aller à la page associée - et revenir à la page précédente. Puisque le système peut garder en mémoire le chemin parcouru, deux fonctions permettent retourner en arrière et revenir en avant de plusieurs pages. De plus, des fonctions sont fournies pour permettre l'accès à une page dont l'adresse URL est connue, pour l'archivage et l'accès çà des marques pages (ou bookmarks).

 

 

Une interface multimodale

Un effort particulier a été fait lors du développement de BrailleSURF pour fournir un accès simple et intuitif à ces quelques fonctions de base. La méthode à consisté à combiner braille, synthèse de parole et affichage visuel. Ces combinaisons étant cependant assez souples pour permettre à l'utilisateur de moduler en fonction de ses préférences. Quelques exemples illustreront la façon dont ces principes ont été appliqués :

 

Les information concernant des événements transitoires est données de manière auditive.

 

Les possibilités d'un canal sensoriel peuvent être exloitées au maximum.

 

Plusieurs canaux sensoriels peuvent être utilisés de manière redondante pour renforcer les messages

 

L'utilisateur a la possibilité de passer d'un mode à l'autre facilement.

Une simple touche permet de stopper la synthèse de parole et de repartir. La lecture peut se poursuivre en braille, à tout moment. De la même façon, une touche permet de passer d'une langue à l'autre.

De plus, des principes généraux de conception des interfaces ont été appliqués [2].

 

 

Implémentation

BrailleSURF est constitué de quatre modules principaux : Une interface de personnalisation permettant à l'utilisateur de choisir les options correspondant au matériel utilisé et/ou à ses propres préférences. Un module de téléchargement envoie des requêtes au serveur Web selon le protocole HTTP. Il peut également charger des fichiers à partir d'une disquette, du disque dur ou d'un CD-ROM pourvu qu'il soient au format HTML. Un filtre HTML traite les documents sources et les prépare pour leur présentation en braille, en synthèse de parole ou de manière appropriée à l'écran. Une fois adaptés les documents sont transmis à l'interface utilisateur par le moyen de laquelle l'utilisateur lit le document ou interagit avec lui. BrailleSURF a été développé dans le contexte de Windows 95 and Windows NT et s'appuie sur les concepts proposés par la technologie ActiveX (COM et OLE Automation). L'environnement de programmation est Visual C++ 4.2 et ses extensions (MFC. SDK, APL,...).

 

 

Résultats

Une version bêta du navigateur BrailleSURF a été fournie à environ 15 établissements d'enseignement participant au projet BrailleNet à fin d'évaluation. Une trentaine d'utilisateurs, de l'école primaire à l'université ont utilisé régulièrement ce navigateur durant l'année scolaire. Leurs commentaires et suggestions ont été pris en compte dans le processus de développement.. Cette expérimentation a clairement établi que les principe de conception appliqués permettent un accès facile et rapide à des documents hypertextes codés en HTML. La durée de l'apprentissage du logiciel était inférieure la plupart du temps à une heure, permettant d'assimiler les principes d'interaction et de navigation. Cela a été observé aussi bien avec des étudiants non experts en informatique qu'avec des élèves de l'école primaire.

 

 

Discussion

Il faut néanmoins insister sur le fait que les adaptations permettant de faciliter la navigation lorsqu'elle sont faites au niveau de l'interface, ne peuvent résoudre tous les problèmes rencontrés par les personnes handicapées visuelles sur le Web. Ces difficultés sont bien connues et discutées par d'autres intervenants lors de cette conférence. Elles concernent l'utilisation par les auteurs de sites d'images et de graphiques non assortis de descriptions textuelles, de scripts java de manière immodérée, ou de documents improprement structurés. Malheureusement, de trop nombreux sites ignorent encore les recommandations pour l'Accès pour Tous [5].

C'est pourquoi il est apparu très tôt nécessaire de créer un site expérimental dans le cadre de BrailleNet. Ce site a pour fonction de guider l'élève ou l'étudiant handicapé visuel vers des contenus accessibles. Cela est apparu comme un complément utile à BrailleSURF ainsi qu'à d'autres outils permettant aux aveugles et malvoyants de naviguer sur la Toile [1].

 

 

References

[1] BrailleNet, http://www.ccr.jussieu.fr/braillenet/

[2] Burger D., Improved Access for the visually Handicapped : New Prospects and principals, In: IEEE transactions on rehab Engin., 1994, pp. 111-118

[3] Hadjadj D., Agro R. & Burger D., Customising HTML by filtering: techniques for making Internet accessible to the visually handicapped, 3rd ERCIM Workshop User Interface for All, 1997, pp. 219-224.

[4] Lynx, http://lynx.browser.org

[5] The Web and Disabled People, http://www.w3.org/WAI


Début de la page