page d'accueil

Publications


Rendre accessible un site WEB

Dominique Archambault, Sylvie Duchateau et Claudine Tchang-Ayo


Il est plus facile de construire un site accessible que de rendre accessible un site qui ne l'est pas. Néanmoins dans la majorité des cas, on peut facilement — et rapidement — atteindre un premier niveau d'accessibilité.

En 1996, le World Wide Web Consortiu m lance l’initiative WAI (Web Accessibility Initiative) [2]. En France, WAI est représentée par l’INRIA. L’INSERM et l'Association BrailleNet soutiennent également cette initiative dont le but est de promouvoir l’accessibilité du Web à tous et en particulier aux utilisateurs handicapés. BrailleNet a lancé une campagne d’information auprès des concepteurs de sites Web. Il s’agit d’expliquer les problèmes d’accès rencontrés par les utilisateurs handicapés visuels et de diffuser les recommandations WAI en France [3].

Une étude sur l'accessibilité d'une centaine de sitea été réalisée [4] afin de cerner les problèmes auxquels les utilisateurs handicapés visuels du WEB sont le plus fréquemment confrontés. Les sites étudiés se trouvent dans les catégories : presse écrite et audiovisuelle française, institutions nationales et internationales, administrations et services publics, sites de loisir ou de services, sites traitant d’informatique et d’Internet, sites spécifiques pour les personnes handicapées... A l’heure actuelle certains problèmes d’accessibilité peuvent être très différents selon la solution utilisée (l’étude a été réalisée à l'aide de différentes solutions d’accès). Néanmoins on peut raisonnablement penser que ces solutions d’accès vont converger rapidement autour des propositions du groupe de travail " User Agent " de WAI qui publie des recommandations pour les éditeurs de navigateurs Web.

L’étude a permis de dégager les problèmes d’accessibilité les plus fréquents. BrailleNet publie des fiches pratiques [5] destinées à proposer des solutions pour résoudre ces problèmes. A l’heure actuelle, 4 fiches ont été élaborées : trois à propos des images (fiche d’accessibilité BrailleNet n°1 : Les images, n°1bis : Commentaires des images, n°1ter : Images, un exemple détaillé) et une fiche concernant les cadres (fiche n°2). Dans chaque fiche, on trouve la description du problème d’accessibilité et des solutions pour corriger ce problème (syntaxe HTML 4.0, méthode à suivre lors de l'utilisation de différents logiciels de création de documents HTML — actuellement FrontPage, WebExpert et HotMetalPro). Ces fiches sont accessibles sur le site BrailleNet, rubrique accessibilité.

Parmi les problèmes rencontrés, on peut distinguer deux catégories : des problèmes techniques et des problèmes conceptuels. Dans certains cas, les difficultés d'accès peuvent être résolues par les logiciels spécifiques. Cependant, la plupart de ces problèmes nécessitent une prise en compte de la part des concepteurs de sites.

Les problèmes techniques sont les plus simples à résoudre. Il s’agit d’images non ou mal commentées, de liens mal formulés, de cartes cliquables (images maps), de cadres (frames) sans nom ou titre explicite, de scripts et d’applets, de tableaux et de colonnes. En général il suffit d’apporter une précision — à l’aide d’un élément ou d’un attribut HTML — ou de reformuler une zone.

En revanche les problèmes conceptuels sont plus délicats. Il est plus facile de construire un site accessible que de rendre accessible un site qui ne l’est pas pour des raisons d’organisation. Néanmoins une solution palliative permet de rendre accessible un site très rapidement. En effet, la plupart des sites contiennent deux types de pages. Des pages de navigation et d’orientation et des pages d’information. Ces dernières comportent souvent principalement du texte et sont naturellement accessibles. Quelques problèmes techniques peuvent subsister mais nous avons vu que leur traitement ne pose pas de problèmes majeurs. Par contre les pages d’orientation qui sont nécessairement en nombre plus limité sont souvent un obstacle plus difficile à surmonter. Dans ce cas il suffit de construire un index textuel complet du site, ou un index et des sous index. Parfois on pourra même créer ces index automatiquement à partir des documents originaux (en utilisant un script Perl), ou bien réutiliser certaines parties (les sommaires finaux, ceux qui sont le plus près des pages d’information).

Une solution plus complexe et qui nécessite un travail très important est de construire une version " texte seul " du site. Néanmoins il est nécessaire dans ce cas de s’assurer que les mises à jour pourront être faites aussi fréquemment que sur le site original. Les meilleures solutions sont celles qui permettent d’utiliser le plus possible les mêmes documents pour la version originale et pour la version texte (à cause justement des mises à jour).

De plus en plus de sites sont conçus uniquement pour Internet Explorer et Netscape Navigator (versions récentes) et proposent aux utilisateurs d’autres navigateurs de télécharger ces logiciels. De ce fait ceux qui n’ont pas la possibilité d’utiliser ces logiciels sont exclus de ces sites.

La diffusion des recommandations WAI et l’explication de ces techniques dans différents documents sont complétés par des courriers destinés aux concepteurs de sites inaccessibles. Ces courriers ont été envoyés en particulier aux sites de la presse et des institutions. Parmi les réponses reçues, quelques-unes indiquaient poliment que leurs sites étaient faits pour les plus de 90% d’utilisateurs des deux principaux navigateurs WEB et qu'ils ne pouvaient pas se permettre de prendre les autres navigateurs en compte. Pourtant, bon nombre de réponses restent favorables et sont accompagnées de demandes d’informations, voire d’une expertise de leur site.

Références

[1] BrailleNet — http://www.braillenet.jussieu.fr

[2] WAI, Web Accessibility Initiative — http://www.w3.org/wai

[3] Le Web plus accessible pour les aveugles et malvoyants, D. Archambault & D. Burger, BrailleNet, 1998 — http://www.braillenet.jussieu.fr/livreblanc/index.html

[4] The Accessibility of the World Wide WEB for visually impaired people, S. Duchateau, D. Archambault & D. Burger, AAATE’99, Düsseldorf, 1999 — à paraître.

[5] Fiches accessibilité, BrailleNet, 1999 — http://www.braillenet.jussieu.fr/fiches

[6] BrailleSurf, An Internet browser for visually handicapped users: principles and methods, D. Hadjadj & D. Burger, 15th IFIP conference, Vienne/Budapest, 1998


Début de la page

Ecrivez-Nous