Accueil B.Mol Gen T.P Web

« De l'oeuf à la grenouille »
Les Etapes du Développement d'un Amphibien :
Le xenope (
Xenopus laevis)

Michel Delarue

 


Xenopus laevis
Voir l'animation

(séquence partielle: 108 Ko)
(Séquence complète: 3,2 Mo)
Photo et séquence vidéo M. Delarue. L'OEUF DE BATRACIEN - SFRS - UPMC - CNRS I/M - 2003

Sommaire

Chez les vertébrés, les études sur le développement embryonnaire commencées à la fin du 19 ème siècle se sont rapidement appliquées à de nombreuses espèces. C'est ainsi que chez les Amphibiens, des tables de développement ont été élaborées pour différentes espèces d'anoures et urodèles.
Aujourd'hui, l'accumulation des connaissances tant morphologiques que cellulaires et moléculaires ont fait émerger une espèce d'amphibien devenue privilégiée. Il s'agit du crapaud sud-africain Xenopus laevis ou xénope appelé par les anglo-saxons clawed toad (le crapaud à griffes) et utilisé par tous les laboratoires de recherche fondamentale travaillant sur le développement des amphibiens. Le genre Xenopus comprend de nombreuses espèces et sous-espèces réparties en Afrique du sud et de l'est. L'espèce communément utilisée en laboratoire (Xenopus laevis) est originaire d'Afrique du sud. Une espèce naine (Xenopus tropicalis) existe également en Afrique équatoriale de l'ouest. D'une manière générale, le xénope s'élève facilement en laboratoire et se reproduit abondamment.

Pour la commodité de l'analyse, le développement du xénope est subdivisé en stades qui se caractérisent par des événements morphologiques, cellulaires et moléculaires. En réalité, le développement embryonnaire est un continuum où l'ensemble de ces événements se déroule dans un ordre précis. Cet ordonnancement résulte de l'expression de gènes selon un programme génétique du développement. Dans ses grandes lignes, le développement embryonnaire du xénope est similaire à celui des autres espèces d'amphibiens étudiées (voir "Le Cycle du Xénope"). Cependant, quelques particularités le distinguent du développement d'autres amphibiens. Celles-ci seront signalées le moment venu.
Dans ce site nous vous présentons ces différentes étapes illustrées par des images prises in vivo. Des séquences animées viennent renforcer l'explication de certains événements embryonnaires. Pour certains aspects cellulaires, des exemples sont pris chez d'autres espèces d'amphibien sachant qu'ils sont transposables chez le xénope. Enfin, des coupes histologiques ainsi que des schémas explicatifs étayent notre propos.
certaines animations sur Flash 4 ont été réalisées par Hélène Hubert au laboratoire, l'histologie par Nicole Perret au service d'enseignement de Biologie du Développement. Certaines images et animations ont été prises par l'auteur, dans le cadre d'un tournage cinématographique sur le développement du xénope, au Service du Film de la Recherche Scientifique ( L'OEUF DE BATRACIEN - SFRS - UPMC - CNRS I/M - 2003).

[Haut de la page]

 

 

 

Dernière modification : 20 octobre 2004
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie

Pour nous contacter :

contact mail