Accueil B.Mol Gen T.P Web

 

Les textiles d'origine végétale

Michèle Mosiniak et Roger Prat

Ce travail a été réalisé en hommage à Jean-Claude Roland et en complément à son ouvrage "Des plantes et des hommes", Vuibert éditeur, octobre 2002.


Les fibres textiles sont d'origine végétale, animale, minérale ou chimique (artificielle ou synthétique). Dans ce dossier, nous ne nous intéresserons qu'aux fibres d'origine végétale, principalement au coton, au lin et au chanvre, et accessoirement à d'autres fibres végétales naturelles ou transformées.
Vous pouvez naviguer dans ce dossier en suivant le sommaire ou librement à partir des liens.

Le coton
Le lin
Le chanvre
Les autres fibres naturelles
Les fibres artificielles

 

Deux paramètres ont amené l'homme à utiliser certains organes végétaux sous forme de fibres permettant d'abord la fabrication de fils, ficelles et cordes, puis, grâce à des moyens technologiques de plus en plus sophistiqués (tissage à la main,tricotage, tissage à la machine) la fabrication des tissus manufacturés pour les vêtements, le linge de maison, l'ameublement et la décoration :

1-la richesse en cellulose, polymère de glucose à très longue chaîne, structuré naturellement en micro-fibrilles

2-la répartition de ces micro-fibrilles dans des cellules allongées (fibres végétales), utilisées par le végétal comme éléments de soutien et plus ou moins aisément extractibles.

Les fibres naturelles viennent des tiges, des feuilles, des fruits de multiples végétaux. On peut distinguer :
- Fibres extraites des tiges : lin, chanvre, ramie, jute.
- Poils séminaux issus de la graine d'une plante : coton, kapok.
- Fibres dures venant de feuilles ou d'enveloppes de fruits : raphia, sisal, cocotier, abaca, alfa, palmier de l'équateur, kénaf, jonc.

La fibre la plus simple, constituée de cellulose quasi pure, est la fibre de coton . Les autres fibres (lin et chanvre) sont plus complexes et moins pures. A partir de la cellulose extraite du bois, il est possible de régénérer des fibres et ainsi de fabriquer des textiles dérivés comme la viscose et ensuite la rayonne.
Les nouvelles fibres textiles sont, soit des fibres classiques optimisées, soit issues de matières nouvellement présentées sous forme de fibres, soit enfin issues du filage de nouveaux polymères (ex; aramide).

 

Cliquer ici pour connaître nos sources

Remerciements

 

Dernière modification : 23 mai 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie