Accueil B.Mol Gen T.P Web
Les textiles d'origine végétale
04-Le traitement du coton


Après récolte, les poils de coton sont traités pour permettre la filature, puis le tissage des fibres obtenues.

Séchage et égrenage : le coton est séché à l'air et au soleil pendant quelques jours. Les fibres suffisamment longues sont séparées des graines et les débris éliminés à l'aide de machines appelées égreneuses. On distingue trois étapes : le séchage à l'air ambiant, l'égrenage proprement dit (séparation des fibres et des graines), un nettoyage complémentaire.

La mise en balles : le coton égrené dont la densité est très faible est alors comprimé dans une presse et empaqueté en balles de 230 kg environ. C'est ainsi qu'il sera exporté et transporté vers les usines textiles des pays industriels.

Traitement industriel du coton : les cotons de diverses origines sont mélangés afin d'homogénéiser la production. Le coton est débarrassé des impuretés, battu, cardé afin d'aligner les fibres. Le cardage est une opération importante qui a pour but de parallèliser les fibres qui vont former un ruban. Les rubans seront groupés et étirés, puis passent dans le "banc à broches" où s'effectuent l'étirage, la torsion et l'envidage.
La qualité du coton dépend de : la longueur du poil (coton longue soie, moyenne soie, courte soie), la finesse, la solidité, la couleur, la pureté.

Fibres de coton séchées vues au microscope électronique à balayage (MEB).
Fil de coton constitué de plusieurs fibres (MEB).

La filature fut d'abord exécutée manuellement à l'aide d'un fuseau depuis l'antiquité, puis d'un rouet inventé au XVIIème siècle. La filature consiste à étirer et tordre la mèche en fil simple sur un métier à filer. Le fil affiné et tordu est finalement enroulé sur une bobine. Un fil de coton de qualité doit être résistant, élastique et régulier. Les fils peuvent être tissés. Les tissus seront blanchis, teints ou imprimés.
La trame est l'ensemble des fils passant transversalement entre les fils de la chaîne tendus sur le métier à tisser.

Tissu de coton (MEB).
 
Pour améliorer ou diversifier les tissus, le fil de coton peut être tissé avec de la soie, du lin ou des textiles artificiels.

Métis : mélange de coton et de lin (MEB).On distingue bien au premier plan les fibres vrillées de coton très différentes des fibres de lin en arrière plan.
 

 
Michèle Mosiniak, Roger Prat.
 
Dernières modifications : 23 mai 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie