Accueil B.Mol Gen T.P Web
Les textiles d'origine végétale
01-Le coton (historique)


Le cotonnier (genre Gossypium, famille des Malvaceae) est un arbuste originaire de l'Inde, cultivé dans de nombreux pays chauds pour les fibres qui entourent les graines à maturité du fruit. On dénombre une trentaine d'espèces sauvages et quatre espèces cultivées : Gossypium arboreum, G. herbaceum (coton dit indien à fibres épaisses et courtes), G. barbadense (coton égyptien à fibres longues et fines), G. hirsutum (espèce la plus couramment cultivée à fibres de taille moyenne).

Suivant les pays, la plante est plus ou moins arborescente mais c'est le cotonnier herbacé (50-60 cm) qui donne les plus belles fibres.

Champ de coton.
(Cliché abcBurkina).

Fleur de coton.

 

Les fleurs possèdent des corolles de couleur ivoire à cinq pétales. Les fruits sont des capsules ovoïdes à quatre ou cinq loges contenant chacune de six à douze graines. Les graines sont recouvertes de longs poils unicellulaires (jusqu'à trente à quarante millimètres) d'aspect soyeux qui commencent à pousser dès la fécondation et constituent les fibres de coton formées de cellulose quasiment pure. On distingue deux types de fibres : des grandes fibres (soies ou lints), et des poils plus courts (duvet ou linters). Ces fibres sont utilisées pour la fabrication de coton hydrophile, de fil ou d'étoffe.

Fleur épanouie de cotonnier.
Le fruit du coton est une capsule à cinq loges.
On voit cinq masses d'ouate formées par l'enchevêtrement des fibres des graines.
 

L'usage du coton est très ancien, des restes de tissus de coton ont été retrouvés en Inde datant environ de 3000 ans av. J.C, ainsi qu'en Amérique du Sud. Hérodote, en 445 av.J .C., mentionne à propos de l'Inde "et on y trouve des arbres poussant à l'état sauvage, dont le fruit est une laine meilleure et plus belle que celle des moutons. Les indiens tissent des vêtements avec cette laine d'arbre ".

"l'arbre à laine", Bois gravé du XVème siècle.
 

Il semble acquis que l'usage du coton travaillé par l'homme se soit répandu à partir de l'Inde vers le Moyen Orient, puis l'Egypte et le reste du monde.
L'industrie cotonnière ne se développa en Europe qu'au XIVème siècle ; son commerce était florissant à Bruges et Gand ainsi qu'à Barcelone. Au XVIème siècle, la France et l'Angleterre rivalisaient dans ce commerce. La Compagnie Française des Indes fut fondée en 1664 par le gouvernement. Elle importait des " indiennes " très prisées pour la décoration intérieure puis pour les vêtements. A la fin du XVIIIème siècle, les mousselines blanches et brodées étaient fort à la mode.
En Amérique, les premières cultures se firent en Virginie au début du XVIIème siècle, puis cette culture s'étendit rapidement à d'autres états. Jusqu'au XVIIIème siècle, toutes les opérations étaient faites à la main grâce à l'abondante main d'oeuvre bon marché fournie par l'esclavage des noirs. Gospel, blues et jazz sont nés dans les champs de coton. Le coton est alors un produit de luxe, en Europe, environ 78 % des étoffes sont alors en laine, 18 % en lin et 4% en coton. Les cotonnades furent les premiers tissus imprimés.

Michèle Mosiniak, Roger Prat.
Nous remercions vivement M. Maurice Oudet, responsable du site abcBurkina
http://www.abcburkina.net/index.php
Dernières modifications : 23 mai 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie