Accueil B.Mol Gen T.P Web
Les mouvements de la Sensitive
Morphologie de la feuille de Sensitive

 pétiole de la feuille de Sensitive

 pétiole de la feuille de Sensitive,schéma

Le pétiole de la feuille de Sensitive est prolongé par 4 pétioles secondaires ou rachis. Chacun d'eux porte un nombre pair de folioles. On observe des renflements appelés pulvinus (en rouge sur le schéma) à la base de chaque unité.

1 - à la base de chaque petite foliole.
2 - à la base du pétiole de chaque pétiole secondaire.
3 - à la base du pétiole de la feuille entière.

L'ensemble constitue bien une feuille composée puisqu'on ne trouve de bourgeons qu'à l'aisselle du pétiole principal, près du pulvinus primaire.

Détail de la feuille de Sensitive

Détail de la feuille de Sensitive

 Détail de la feuille de Sensitive

 Détail de la feuille de Sensitive

  Détail de la feuille et mise en évidence des pulvinus. C'est au niveau de ces renflements que se produit le repliement.

La mécanique du mouvement peut être expliquée par une variation de turgescence différentielle sur deux faces d'un organe. Le mouvement est provoqué par un stimulus externe mais sa direction est essentiellement fonction de l'anatomie de l'organe et non de la direction du stimulus. Ces observations sont à la base de la définition des nasties.

[Haut de la page]

Jean Pierre Rubinstein, Roger Prat

 
Dernières modifications : 06 février 2006
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie