Accueil B.Mol Gen T.P Web
Structure et croissance de la racine
03-Le méristème apical de la racine


Le méristème apical de la racine se trouve en fait dans la région sous-apicale, juste derrière la coiffe qui le protège. Il est constitué de cellules méristématiques.

Organisation du méristème apical racinaire

Coupe longitudinale d'un méristème apical racinaire.
Dans cet exemple, on distingue trois régions principales indépendantes : la coiffe, le procambium et l'écorce. Ces trois régions sont initiées par des assises de cellules méristématiques différentes. Ici, le rhizoderme est initié par les mêmes cellules que la coiffe.

Selon les plantes, on distingue deux types d'organisations légèrement différentes.

  • Le système décrit ci-dessus est un système parfois qualifié de fermé puisque chaque tissu est initié par des initiales différentes donc déjà spécialisées. Le rhizoderme peut être formé par les mêmes cellules que la coiffe ou par les mêmes cellules que l'écorce.
  • D'autres racines se construisent à partir d'un système qualifié d'ouvert : Dans ce cas, c'est un groupe d'initiales communes qui produit les différents territoires.

Remarque : Au cours de la croissance de la racine, la zone de division intense s'éloigne de la pointe et les cellules les plus apicales (qualifiées d'initiales) deviennent alors inactives. Cela constitue un "centre quiescent".

Les cellules méristématiques sont des cellules "jeunes" à fort pouvoir de division. Elles sont en général isodiamétriques, à fort rapport nucléoplasmique (le noyau est très important par rapport au cytoplasme). Le cytoplasme contient des organites peu différenciés (proplastes non différenciés en amyloplastes, très petites vacuoles) et une grande densité en ribosomes, témoin d'une activité de synthèse protéique importante.

Roger Prat, illustrations J.P.Rubinstein
 
Dernières modifications : 23 mai 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie