Accueil B.Mol Gen Web
 
Les mouvements des végétaux
Le mouvement des étamines d'une sauge (Salvia sp. (Labiées))

Ce mouvement est essentiellement passif. Il dépend des particularités morphologiques de la fleur de sauge. Les étamines sont articulées et changent de position en présence d'un insecte. Cela permet d'améliorer la pollinisation croisée.

On peut remplacer l'insecte par un crayon ou une petite tige de bois et ainsi provoquer le mouvement des étamines.

Sauge, salvia sp
fleurs de sauge

La corolle de la fleur de sauge (Salvia sp.) est pourvue d'une partie horizontale pouvant servir de piste d'atterrissage à certains insectes butineurs. Ses organes sexuels sont cachés sous un casque d'où dépassent selon l'état de maturité, le style (femelle) puis les étamines (mâles). L'anatomie rend difficile l'autopollinisation.
La pollinisation par les insectes favorise la pollinisation croisée. Expérimentalement, nous avons remplacé l'insecte par un crayon bien taillé :

fleur de sauge
fleur de sauge schéma
L'insecte atterrit sur la fleur et en cherchant le nectar appuie sur la pédale.

étamines de sauge
Les étamines basculent et déposent le pollen sur le dos de l'insecte.

L'insecte se retire, du pollen reste collé sur son dos.

Lorsqu'il pénètre une autre fleur, son dos couvert de pollen touche les stigmates de l'autre fleur.

Le même type d'expérience peut être réalisé chez d'autres sauges, comme Salvia glutinosa L.
Mouvements des étamines chez Salvia glutinosa. Lorsque le bâton s'enfonce dans la corolle, les étamines s'abaissent. Si elles sont mûres, du pollen se dépose sur le bâton. Dans la réalité, la pénétration d'un insecte à la recherche de nectar provoque le même mouvement. Du pollen se dépose alors sur son dos. A la prochaine visite sur une autre fleur, il pourra ainsi polliniser involontairement le stigmate femelle.

Pour voir ce phénomène en vidéo :

  • séquence A : faible définition, 160x120 pixels, 155 KO,
  • séquence B : meilleure définition, 320x240 pixels, 380KO.

Le mouvement est permis par l'articulation de l'étamine à l'intérieur de la corolle.

Ici, la corolle de la fleur a été enlevée pour mieux voir la "pédale" de l'étamine articulée.

Pour voir ce phénomène en vidéo:

  • séquence A : faible définition, 160x120 pixels, 340 KO,
  • séquence B : meilleure définition, 320x240 pixels, 660KO.

Ce type de mouvement, entièrement passif, favorise la pollinisation croisée.

[Haut de la page]

J.P. Rubinstein et R. Prat
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie