Accueil B.Mol Gen Web
 
Les mouvements des végétaux
L'ouverture des sporanges de Fougères

Chez les Ptéridophytes, la plupart des Filicinées se reproduisent grâce à des sporanges doués d'une dehiscence mécanique. Les sporanges sont regroupés en sores protégés ou non par des expansions du limbe de la fronde, les indusies. L'ouverture brutale du sporange dépend de la conjonction des particularités anatomiques (assise mécanique) et des conditions du milieu (degré d'hydratation). Le mouvement est passif. Le premier mouvement provoque la déchirure du sporange. Le mouvement de l'assise mécanique est réversible suivant le degré d'hygrométrie, mais en cas de fermeture le sporange reste déchiré. L'ensemble du phénomène est donc irréversible.

fronde d'asplenium
fronde d'asplenium
fronde d'asplenium
sporanges d'asplenium
sporanges d'asplenium
sporanges d'asplenium
De la fronde d'asplenium (Asplenium ruta-muraria L.(Filicinées)) au détail du sporange par six macrophotographies à des grandissements progressifs. La dernière photographie montre un sporange dont la paroi commence à se déchirer.

L'ouverture des sporanges peut être observée. Ils se trouvent sur la face inférieure des frondes, en un lieu relativement protégé des variations brusques d'humidité. Il suffit d'observer cette face à la loupe lorsque les sporanges sont mûrs pour que la déshydratation due à la chaleur de la lampe les fasse s'ouvrir.

ouverture d'un sporange
ouverture d'un sporange
ouverture d'un sporange
Trois étapes de l'ouverture d'un sporange. A gauche, l'assise mécanique est bien visible. A droite, le sporange est complètement ouvert et les spores bien apparentes.

Pour voir ce phénomène en vidéo :

  • séquence1A : faible grossissement, faible définition, 160x120 pixels, 90 KO,
  • séquence1B : faible grossissement, meilleure définition, 320x240 pixels, 230 KO,
  • séquence2A : fort grossissement, faible définition, 160x120 pixels, 160 KO,
  • séquence2B : fort grossissement, meilleure définition, 320x240 pixels, 920 KO.

sporange et spores
sporange et spores
Deux sporanges différents observés après éclaircissement par une solution d'hydrate de chloral. Les spores sont visibles à l'intérieur.
assise mécanique d'un sporange
assise mécanique d'un sporange
Détail de l'assise mécanique. A gauche après éclaircissement par une solution aqueuse d'hydrate de chloral, à droite en lumière polarisée qui met en évidence des parois très épaisses.

Par suite de la dissymétrie des parois, l'assèchement du milieu provoque le redressement de l'assise mécanique et la déchirure de la paroi du sporange, permettant ainsi la dissémination des spores.

sporange ouvert sporange ouvert
Deux mises au point différentes d'un même sporange ouvert. Les spores ont été disséminées.


J.P. Rubinstein et R. Prat
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie