Accueil B.Mol Gen Web
 
Les mouvements des végétaux
Déplacement d'organismes entiers

Exemple d'une plante à rhizome, le sceau de Salomon (Polygonatum sp. (Convallariaceae))

Dans certains cas, la croissance annuelle de l'apex terminal, associée à la destruction des parties anciennes peut se traduire par le déplacement de l'organisme entier. C'est le cas des plantes à rhizomes horizontaux comme l'iris ou le sceau de Salomon.

sceau de salomon

  • en ordonnées, les années successives
  • en abscisse, le numéro des articles. A partir de l'article de l'année en cours (n), les articles précédents ont été numérotés en arrière (soit 1=année n-1, 2=année n-2, ... , x=année n-x)

Croissance annuelle du rhizome de sceau de Salomon.

Chaque année, au printemps, le bourgeon terminal de la tige de l'année (article) donne la tige florifère (feuilles et inflorescence). Celle-ci se développe verticalement puis disparaît en laissant une cicatrice. Un bourgeon axillaire, déjà formé, se développe et donnera l'année suivante le nouvel article. ...et ainsi de suite...

Déplacement de la plante entière.

Chaque année, un nouvel article est formé mais en même temps, les articles les plus anciens sont détruits. Si le nombre d'articles vivants reste constant, alors on assiste au déplacement global de la plante entière.



J.P. Rubinstein et R. Prat
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie