Cataglyphis bicolor

(la prédatrice)

 

La prédation

La carnivore Cataglyphis est majoritairement entomophage. Cependant, des études effectuées à Bejaia en Algérie (R. Moulai et al, 2006) montrent que des gastéropodes et des custacés terrestres peuvent également être capturés. En ce qui concerne les insectes, ils constituent plus de 90% des proies. Au total, les auteurs recensent plus de 90 espèces capturées.
Parmi les insectes, la fréquence des espèces-proies reflète la divesité des populations entomologiques du terrain où vit Cataglyphis. Comme les nids de Cataglyphis ne sont jamais loins de ceux de Messor, il n'est donc pas étonnant que ces dernières constituent jusqu'à près de 50% des proies. Mais, Cataglyphis est également grande consommatrice d'apidés, notamment des abeilles.

Deux ouvrières Cataglyphis tenant une abeille par les pattes afin de l'entraîner vers le nid.

La video suivante montre une tentative de capture d'une ouvrière Messor par Cataglyphis juste à l'entrée du nid de Messor. Mais, celle-ci est violemment repoussée par la charge d'une autre ouvrière Messor restée à proximité.

Les insectes capturés, comme les ouvrières Messor, sont rapportés au nid où ils seront découpés et consommés.

Cataglyphis peut s'attaquer à des proies volumineuses comme des coléoptères bien plus lourds, supérieurs en dimensions et armés d'une carapace épaisse.

Coléoptère attaqué et traîné jusquau nid.
Voir la video

Finalement, les déchets non consommés, segments, ailes, carapaces et autres paires de pattes, sont rejetés à l'extérieur de la fourmilière où ils s'accumulent pareils à des charniers.

Morceaux épars d'insectes découpés formant un charnier à proximité du nid de Cataglyphis. On y reconnaît des têtes et des segments de Messor, des élytres de petits coléoptères, etc.