Accueil B.Mol Gen T.P Web

MÉTHODES PHYSIQUES DE SÉPARATION ET D'ANALYSE ET MÉTHODES DE DOSAGE DES BIOMOLÉCULES

A-Techniques chromatographiques

 

3-CHROMATOGRAPHIE EN PHASE GAZEUSE

Cette méthode permet de séparer des mélanges gazeux par suite d'équilibres entre une phase gazeuse mobile et une phase stationnaire qui peut être liquide (chromatographie de partage - GLC) ou solide (chromatographie d'adsorption - GSC). La méthode s'adresse à des molécules volatiles naturellement mais aussi à des molécules qui, par des réactions de dérivatisation, sont rendues volatiles à des températures ne provoquant pas leur décomposition.

Cette méthode a connu un développement très important depuis 1950, mais il faut reconnaître que la HPLC la concurrence sérieusement. Toutefois, cette méthode est intéressante par ses caractéristiques qui :

- permettent une grande adaptabilité par un grand choix de phases stationnaires, de températures et de débit de phase mobile (azote, argon, hélium, hydrogène);
- permettent l'emploi de méthodes physiques de détection très sensibles (de l'ordre du picogramme);
- offrent des possibilités d'automatisation assurant l'analyse de très nombreux échantillons;- lorsqu'on utilise le couplage avec un spectromètre de masse, permettent une élucidation commode des structures des composés analysés.

Les différents composants sont indiqués ci-dessous :

Les détecteurs peuvent être :

non spécifiques : catharomètre, détecteur à ionisation de flamme, photomètre de flamme
spécifiques : détecteur thermoionique, par capture d'électrons, spectromètre de masse

 

René Lafont
 
Dernières modifications : 28 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie