Accueil B.Mol Gen T.P Web
Développement embryonnaire et gènes sélecteurs
8-Conclusion

Ainsi, des processus de développement embryonnaires aussi différents chez une mouche et une souris et plus généralement la diversité du règne animal, résultent de la mise en oeuvre de gènes similaires. L'universalité du système gènétique régulateur du développement embryonnaire amène la notion, au sein du monde vivant, d'une communauté des fonctions gènétiques et laisse entrevoir la possibilité d'une origine unique du règne animal.

[Haut de la page]

 

Michel Delarue
 
Dernières modifications : 28 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie