Accueil B.Mol Gen T.P Web
Génotype et phénotype

Monique Masselot

 

But
A l’aide d’exemples concrets, définir les concepts fondamentaux de la génétique, en utilisant une nomenclature des gènes et des mutations la moins spécialisée possible. Pour chaque organisme modèle, il existe des règles précises de nomenclature dont les différences ont des raisons historiques ; il n’en est pas tenu compte ici.

Ces notions sont distribuées en 5 chapitres, sous forme de didacticiels interactifs :

Des définitions
Il est essentiel de définir les objets utilisés par la génétique.

1-Le génotype

Comment noter un gène, un allèle, un génotype.

2-Le phénotype

Caractéristique observable d’un individu résultant de l’interaction du milieu dans lequel il vit et de son génome.


Addition de génomes

Deux génomes haploïdes distincts sont mis ensemble, quel est le résultat de cette fusion ?

3-La dominance ou la récessivité

Un des génomes est sauvage, l’autre est muté.

 

4- Comment un mutant peut-il être dominant ?

Chez l'hétérozygote issu du croisement d'un haploïde mutant avec un haploïde sauvage, le phénotype est mutant. Quels sont les mécanismes susceptibles d'expliquer ce résultat ?

5-Le test de complémentation fonctionnelle (TCF)

Les deux génomes sont mutés. Ce test permet une définition fonctionnelle du gène

 

 

 

 

 

Dernière modification : 21 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie