Accueil B.Mol Gen T.P Web
L'espace gazeux des végétaux
Les méats

Etude en microscopie électronique à transmission et tests cytochimiques de la structure et de la formation des méats.
Cette étude est réalisée sur des sections d'hypocotyle de soja (Vigna radiata) traitées par un test cytochimique des polysaccharides (le test PATAg).
Les méats des tissus jeunes forment un réseau parallèle à l’axe de croissance, ces espaces croissent régulièrement entre les cellules en différenciation et semblent contenir essentiellement du dioxyde de carbone. Leur agrandissement semble résulter d’un processus de modifications de la paroi qui se déforme et se résorbe.

Epiderme d'hypocotyle de soja. Coupe transversale en microscopie électronique. Test cytochimique des polysaccharides. Les parois sont contrastées ainsi que les grains d'amidon des amyloplastes.
On observe des méats entre l'assise épidermique et l'assise sous-épidermique.


La formation d’un méat dans la paroi se fait :

- soit directement par lyse locale de la lamelle mitoyenne sous l’action de pectinases (limite hydrophile)

 
 
Même photographie. Détail de la zone située entre l'assise épidermique et l'assise sous-épidermique.

Le méat est rempli de matériel polysaccharidique.

Le méat est partiellement vidé de son matériel polysaccharidique. Le méat est entièrement vide (en fait rempli de gaz) à l'exception des jonctions cellulaires.


- soit par différenciation précoce d’une bandelette de clivage (splitting layer) qui s’ouvre au milieu de la paroi et présente une activité enzymatique (phosphatasique). La bandelette se divise progressivement comme une fermeture éclair qui s’ouvre.

Un méat bien triangulaire. Le centre est vide (gaz). On observe que l'ouverture du méat au niveau des trois jonctions s'effectue au niveau de la paroi mitoyenne (lamelle moyenne).
Détail de la photographie de gauche.

 

Cette section longitudinale montre la formation progressive d'un méat avec disparition des polysaccharides de la droite (haut de l'échantillon, partie la plus jeune) vers la gauche (bas de l'échantillon, partie la plus ancienne).

D'autres techniques permettent de visualiser autrement l'espace gazeux :

Voir aussi

 


Haut de la page

 

Roger Prat
Microphotographies de Jean-Claude Roland.
 
Dernières modifications : 28 juin 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie