Accueil B.Mol Gen T.P Web
La croissance de la cellule végétale
11-Et la croissance à long terme?


L'ensemble du document essaie d'expliquer la croissance instantanée de la cellule végétale :

  • Comment l'auxine agit-elle à court terme?
  • Comment les propriétés d'extensiblité des parois sont-elles modifiées rapidement?
  • etc.

Naturellement, la croissance cellulaire fait intervenir des processus à plus long terme, nécessaires pour que la croissance soit soutenue.

Cinétique d'action de l'auxine sur un segment excisé d'hypocotyle de soja :
la courbe classique d'élongation (en micromètre) est transformée en courbe de vitesse de croissance (en micromètre/ minute). Ceci fait apparaître deux phases. La première correspond à la stimulation de croissance par l'intermédiaire du pH acide, la seconde (croissance à plus long terme) doit faire intervenir d'autres phénomènes (synthèses protéiques, régulation de la pression osmotique, ...).

Quelques questions :

  • Lorsqu'une cellule s'allonge de 10 fois, son volume augmente de 10 fois : si rien ne se passe, la concentration vacuolaire devrait baisser de 10 fois et la pression de turgescence passer rapidement au dessous du seuil de Pression Critique de Turgescene. Pour que la croissance soit continue, il est donc nécessaire qu'il y ait un maintien de la pression de turgescence donc une régulation de la pression osmotique de la vacuole.
  • Lorsqu'une cellule s'allonge de 10 fois, sa surface augmente de 10 fois. La membrane plasmique n'étant pas élastique, cela implique en continu une synthèse de membrane. Il en est d'ailleurs de même pour les autres constituants cellulaires.
  • Lorsqu'une cellule s'allonge de 10 fois, sa surface augmente de 10 fois et en particulier la surface de paroi. Elle devrait donc s'amincir de 10 fois et n'aurait plus alors la résistance nécessaire. La croissance cellulaire à long terme nécessite donc une synthèse continuelle de paroi.

Tout ceci montre, à l'évidence, que la croissance à long terme nécessite des synthèses. L'auxine en plus de son action rapide sur le pH pariétal a une action au niveau de la synthèse de protéines spécifiques (transcription et/ou traduction et/ou transport et mise en place).

SOMMAIRE


 
Les aspects structuraux sont développés dans un autre document : la paroi primaire
 
 

 
Roger PRAT
 
Dernières modifications : 20 octobre 2004
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie