Accueil B.Mol Gen T.P Web
La croissance de la cellule végétale
04-Plasticité des parois primaires

Différents systèmes expérimentaux ont été proposés pour mesurer la plasticité des parois. Le premier système a été réalisé par HEYN sur échantillons vivants mais il ne permettait pas de différencier la plasticité de la paroi de la plasticité générale des tissus. On peut tuer les cellules par du méthanol bouillant. Cette technique conserve les polysaccharides insolubles dans l'alcool. Associée éventuellement à une action de protéase, elle permet de transformer l'échantillon en un fantôme (ghost) réduit au réseau tridimentionnel de ses parois cellulaires. L'utilisation d'un extensomètre permet alors de mesurer les propriétés des parois soumises à des tensions programmées.

Schéma d'un extensomètre.
Celui-ci utilise un capteur de pression (mesure des pressions ou tensions exercées sur l'échantillon) et une vis micrométrique manipulée par un moteur asservi (mesure des déplacements). L'échantillon placé entre 2 pinces peut ainsi être soumis à une tension connue et sa déformation enregistrée.

 

La figure ci-dessous montre un résultat classique obtenu par ce type d'expérience :

Extensibilité des parois cellualires :
L'expérience a été réalisée à l'aide de segments de 1cm prélevés dans un hypocotyle de soja vert en croissance, incubés 3 heures avec ou sans auxine. Les échantillons sont tués par du méthanol bouillant puis les fantômes obtenus sont placés dans l'extensomètre et soumis à une tension de 50 grammes puis relâchés. La déformation de l'échantillon est mesurée en continu.

 

On peut distinguer ainsi deux types de déformation :

  • Une déformation réversible = élasticité (E)
  • Une déformation irréversible = plasticité (P)

La première est rapide et se réalise lors de variations momentanées de tension (ex. turgescence), la seconde est plus lente et se réalise tranquillement au cours du temps lorsque la force est appliquée en continu. C'est cette dernière qui semble le plus en relation avec la croissance des végétaux.

Les questions posées par cette série d'expériences :

Les aspects structuraux sont développés dans un autre document : la paroi primaire


Roger PRAT
 
Dernières modifications : 20 octobre 2004
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie