Accueil
Bioch
B.Cell
B.Dev
B.Mol
B.V.
Gen
Phy.V.
T.P
Zoo
Web
Sommaire Carnivore
Les plantes carnivores

Les urnes

Cheminement d'une proie vers un destin funeste ou les étapes d'une capture mortelle.
Première étape : attraction visuelle

La feuille de Sarracenia flava L. possède un capuchon qui peut protéger l'urne de la pluie. Ce capuchon joue aussi un rôle d'attracteur visuel pour les insectes.
Deuxième étape : attraction gustative

Présence sur les deux faces du capuchon de zones nectarifères. La marge du capuchon est marquée par une ligne discontinue de nectar, ainsi qu'à l'intérieur du bord supérieur de l'urne.

urne
urne
Partie supérieure de l'urne. On observe sous le chapeau une gouttelette de nectar.
Insecte dans une goutte de nectar.
Intérieur de l'urne
Insecte englué dans une goutte de nectar.
Vue de l'intérieur de l'urne au niveau de l'ouverture.

Troisième étape : la chute
Attirée près de l'ouverture de l'urne, la proie est susceptible de tomber dans celle-ci. A l'oeil nu on peut distinguer plusieurs zones internes de l'urne dont une zone cireuse et une zone de poils.

Sarracenie
Détail de l'entrée de l'urne.
Coupe longitudinale d'une sarracénie.
Détail de la vue précédente.
Détail de l'entrée de l'urne.
Zone de poils
La partie inférieure lisse
Zone de poils dirigés vers le bas et présence des squelettes externes des insectes.
La partie inférieure terminale de cette espèce ne possède pas de poils. Les squelettes des proies s'y accumulent aussi.

Pour voir différentes urnes : Nepenthes et Cephalotus

[Haut de la page]
Jean-Pierre RUBINSTEIN, Nabila DEVOS, Minh-Lan NGUYEN, Amélie SABOURET, Roger PRAT

© Copyright "Biologie et Multimédia"

Mise en ligne : juin 2001
Dernière modification : juillet 2002