Accueil B.Mol Gen T.P Web
Le bois

Roger Prat

Le bois est un matériau naturel rigide, résistant et isolant, obtenu à partir du tronc et des branches des arbres. Le bois est utilisé dans le chauffage, la construction, l'ameublement, la fabrication d'outils et d'objets artistiques. Son mode de formation et sa structure microscopique expliquent ses propriétés remarquables.
Vous pouvez étudier ce dossier en suivant le plan ou en vous laissant guider par les liens.

Anatomie du bois
Rôles et propriétés du bois
01 - Comment se forme le bois ? 07 - Les rôles du bois dans l'arbre
02 - Structure générale d'un tronc d'arbre 08 - Les propriétés mécaniques du bois
03 - Structure du bois de pin à l'oeil nu 09 - Constitution chimique du bois
04 - Structure du bois de pin au microscope 10 - Le contreplaqué
05 - Structure du bois de chêne à l'oeil nu 11 - Le lamellé-collé
06 - Structure du bois de chêne au microscope  
  • Pour le biologiste, le bois est le xylème secondaire qui assure la conduction de la sève brute chez les plantes ligneuses (Gymnospermes (conifères) et Angiospermes Dicotylédones). Chez les plantes perennes (arbres, arbustes et buissons), le xylème secondaire ou bois se développe chaque année et forme un tissu résistant qui assure à la fois la conduction de la sève et la résistance mécanique de la plante. C'est ce tissu qui permet aux arbres de développer un tronc à des hauteurs considérables.
  • Pour l'anatomiste, il existe deux types de bois : les bois homoxylés caractéristiques des Gymnospermes (pins, sapins, épicéas, thuyas, cyprès, etc.) et les bois hétéroxylés caractéristiques des Angiospermes Dicotylédones (chêne, hêtre, tilleul, bouleau, merisier, etc.). Ces bois diffèrent par les cellules qui les composent.
  • Pour les spécialistes du "matériau bois", les bois se distinguent selon leurs propriétés mécaniques et chimiques (bois durs et bois tendres) mais aussi par bon nombre de propriétés particulières (dureté, veinage, résistance à la déformation, couleur, etc.) qui amènent le spécialiste à choisir ses essences en fonction de leur utilisation.
  • Le bois, malgré ses caractéristiques remarquables, souffre de son anisotropie (c'est à dire de l'inégalité de ses propriétés dans les différentes directions de l'espace). Aussi, de nombreux dérivés (contreplaqués, lamellés-collés, agglomérés, etc.) ont été mis au point pour améliorer ses propriétés.
Pour en savoir plus sur les arbres, cliquez ICI

Dernière modification : 31 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie