Accueil B.Mol Gen T.P Web
Le bois
06-Le bois de Chêne au microscope


L'étude microscopique du bois de chêne dans les différents plans de l'espace permet de préciser les observations macroscopiques.

COUPE TRANSVERSALE

Coupe transversale de bois de chêne.
La section est effectuée à la limite de deux cernes. En bas, le bois d'été (année n) dans lequel on distingue quelques petits vaisseaux. En haut, le bois de printemps (année n + 1) dans lequel on observe de nombreux vaisseaux de très fort diamètre. Ces vaisseaux qui assurent la conduction sont entourés de nombreuses fibres de faible diamètre qui permettent principalement le soutien. Des rayons (certains très fins, certains très épais) traversent les cernes de haut en bas. Ils sont sinueux à côté des gros vaisseaux. Survoler l'image pour faire apparaître les légendes.


Détail du bois de printemps.
On distingue nettement les gros vaisseaux, les fibres, les rayons fins (monosériés) et les rayons épais (plurisériés) à droite.

COUPES TANGENTIELLES

Coupes longitudinales tangentielles de bois de chêne.
On distingue les fibres verticales, des rayons monosériés (à gauche) et des rayons plurisériés (à droite) sectionnés transversalement.

COUPE RADIALE

Coupe longitudinale radiale de bois de chêne.
On distingue les fibres et les vaisseaux verticaux, et un champ croisé de cellules disposées horizontalement qui correspond à un fragment de rayon sectionné dans sa longueur (radialement. On observe de nombreuses ponctuations qui relient les différents éléments verticaux.

Roger Prat
Pour voir le bois ce chêne en macrophotographies et pour comparer avec un bois homoxylé . Pour mieux connaître les arbres
Dernières modifications :20 fevrier 2012
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie