Accueil B.Mol Gen T.P Web
Pour voir tous les arbres de la collection

cliquez sur SOMMAIRE
 
Arbres et Arbustes

Marronnier rouge (Aesculus x-rubicunda , Sapindacées)


La Marronnier rouge (Aesculus x-rubicunda Loisel., de la famille des Sapindacées anciennement Hippocastanacées), est une espèce introduite. Le Marronnier à fleur rouge (Aesculus x-rubicunda) est souvent planté dans les mêmes sites que le Marronnier classique. Cet arbre (appelé Aesculus rubicunda ou Aesculus x carnea) est un hybride entre Aesculus hippocastanum et Aesculus pavia ou Pavier.

Le Pavier et le Marronnier hybride à fleurs rouges se distinguent du Marronnier par la couleur de leurs fleurs, la forme du fruit et aussi par leur mode de croissance.

Les fleurs et les fruits

Les fleurs se distinguent de celles du Marronnier par leur couleur rouge.

Inflorescence de Marronnier rouge avec fleurs en boutons.
Inflorescence de Marronnier rouge avec formation de jeunes marrons.

Les fruits du Pavier ou Marronnier rouge ressemblent à ceux du Marronnier mais leur surface est lisse et dénuée de piquants. Dans la capsule ouverte, les graines (les marrons) sont tout à fait semblables aux marron du Marronnier d'Inde.

Fruit de Pavier
Fruit de Pavier ouvert

Le Pavier se distingue aussi du Marronnier par son port. Quand il n'est pas taillé, il est plus petit que le Marronnier et présente un port en boule beaucoup moins élancé. Ceci est dû pour certains Paviers à leur mode de croissance.

Le port

Ce mode est différent de l'acrotonie classique. Le bourgeon terminal est avorté et ce sont les deux bourgeons sous-jacents qui se développent en priorité. Ce type de croissance qui ressemble à une dichotomie s'appelle "croissance sympodiale" et s'oppose à la "croissance monopodiale" de la plupart des arbres. on retrouve ce type de comportement chez le Lilas par exemple.

Croissance sympodiale du Marronnier
Croissance sympodiale du Marronnier (détail)

Maladies

Remarquons que les Paviers à fleurs rouges sont moins sensibles à la mineuse du Marronnier et pour cette raison sont replantés de manière préférentielle.

Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein
commentaires
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification :20 janvier 2016
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie