Accueil B.Mol Gen T.P Web
Pour voir tous les arbres de la collection

cliquez sur SOMMAIRE
 
Arbres et Arbustes

Âge des arbres et dendrochronologie

Les arbres des pays tempérés croissent de manière régulière en fonction des saisons. Leur cambium produit un bois conducteur de la sève au printemps puis un bois moins conducteur mais plus résistant en été. Puis le cambium arrête son fonctionnement en automne et en hiver. Ce fonctionnement périodique se traduit par la formation de cernes bien discernables sur une coupe transversale de tronc d'arbre. Chaque cerne correspond à une année de fonctionnement. Il est donc aisé de déterminer l'âge d'un tronc d'arbre en comptant le nombre de cernes.

Coupe transversale d'un tronc de pin de 34 ans.

Dans le cas des Gymnospermes (Conifères) comme le Pin, les cernes sont dues à la différence de calibre des trachéides qui constituent le bois.

Dans le cas des Dicotylédones comme le Chêne, les différences sont dues à la taille des vaisseaux. On reconnaît ainsi le bois de printemps et le bois d'été

Coupe transversale d'un tronc de chêne.
Il est difficile à ce grossissement de compter le nombre de cernes.
Détail montrant 12 cernes. Les bandes claires correspondent aux rayons parenchymateux.

Le comptage des cernes sur une coupe de tronc d'arbre est à la base de la dendrochronologie. Cette science permet plusieurs applications;

- La simple observation des cernes ne suffit pas. On peut étudier le profil d'une telle coupe par densitométrie et ainsi connaître non seulement le nombre de cernes mais aussi leurs caractéristiques (épaisseur du cerne, épaisseur relative du bois de printemps, porosité, etc.).

- Si l'on se réfère à une coupe d'un arbre multi-centenaire dont on connaît le profil densitométrique, on peut par comparaison dater des vieilles poutres dans des constructions anciennes et ainsi les dater ce qui permet une étude historique.

- Le profil densitométrique montre des irrégularités qui sont dues à des variations climatiques (année de sécheresse, pluies top abondantes, feux de forêt, etc). L'étude de ces profils est utilisée pour connaître l'évolution des climats (paléo-climatologie).

- L'étude seule du bois d'arbres coupés ne présenterait pas autant d'intérêt que l'on attend de cette technique. Il est possible aussi de réaliser des prélèvements (carottes) à l'aide de forets spéciaux et ainsi d'appliquer ces méthodes de densitométrie à un arbre vivant et ainsi de connaître son âge à l'année près.

retour à l'accueil

Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 01 décembre 2011
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie