Accueil B.Mol Gen T.P Web
Pour voir tous les arbres de la collection

cliquez sur SOMMAIRE
 
Arbres et Arbustes

Qu'est ce qu'un arbre, un arbuste ou un buisson

 

La notion d'arbre paraît évidente. Cependant, elle est parfois difficile à définir exactement.

Acrotonie et basitonie

Lorsque ce sont les bourgeons situés les plus haut (bourgeon terminal et bourgeons axillaires voisins) qui se développent préférentiellement (acrotonie), on assiste à une croissance verticale caractéristique du port arborescent. Lorsque ce sont les plus éloignés du sommet qui se développent en priorité (basitonie) on assiste à un développement en boule caractéristique du port buissonnant. Cependant, il existe de nombreux intermédiaires.

L'âge que peut atteindre la plante

Les arbres peuvent atteindre des âges très avancés, plusieurs dizaines d'années et voire plusieurs siècles pour certaines espèces.

La taille de la plante

La hauteur de l'arbre est en relation exacte avec son mode de croissance (acrotonie). Cependant, la taille n'est pas suffisante pour définir un arbre puisque des plantes grimpantes peuvent aussi attendre des hauteurs considérables.

Le tronc

Les arbres sont caractérisés par une tige principale verticale que l'on appelle le tronc. Il porte des branches de niveaux successifs qui constituent le houppier. Cette tige à une individualité propre. Elle est constituée de bois qui se développe chaque année à partir d'un cambium en cernes successifs (voir "dendrochronologie"). Le cambium et les formations secondaires comme le bois n'existent que chez les Dicotylédones et les Gymnospermes. Ceci permet de distinguer le tronc des arbres du "stipe" des Palmiers (Monocotylédones). Ceux ci ne présentent pas de ramifications (branches) et leur croissance est due essentiellement au fonctionnement du bourgeon terminal unique. Les Palmiers n'ont pas de cambium et donc pas de bois. Le stipe est du à l'empilement de la base des feuilles successives. Le "bois " de palmier, utilisé dans la construction, est formé par les faisceaux conducteurs lignifiés des feuilles successives. Les palmiers (ainsi que d'autres Monocotylédones comme les bambous) malgré les grandes tailles qu'ils peuvent atteindre ne sont donc pas des arbres sur le plan botanique.

 

 

 

 

Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 01 décembre 2011
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie