Accueil B.Mol Gen T.P Web
Pour voir tous les arbres de la collection

cliquez sur : SOMMAIRE
 
Arbres et Arbustes

Caroubier (Ceratonia siliqua L., Fabacées)


Le Caroubier (Ceratonia siliqua L. de la famille des Fabacées) est un arbre de taille moyenne, peu résistant au froid et cultivé dans les zones méridionales pour son fruit, la caroube.

Le port et le feuillage

L'arbre mesure de 5 à 10 mètres. Sa croissance est lente et sa longévité est grande (pouvant être supérieure à 500 ans).

vue générale d'un Caroubier
détail des rameaux et du tronc d'un Caroubier
Le tronc du Caroubier est massif et court.
Rameaux de Caroubier.

C'est un arbre à feuilles persistante. Les feuilles sont renouvelées tous les deux ans environ, en été. Les feuilles sont composées, paripennées, ayant de 2 à 5 paires de folioles coriaces.

 

feuillage du Caroubier
feuilles composées paripennées du Caroubier
Les feuilles ont de 10 à 20 cm de long. Elles sont brillantes et vert-foncé sur la face supérieure qui est dépourvue de stomate.
Les folioles mesurent de 3 à 7 cm de long.

 

Les fleurs et les fruits

Beaucoup de traits de la morphologie et de la biologie de la reproduction du Caroubier sont complexes et mal connus. Pour simplifier, dans nos régions le Caroubier est un arbre dioïque, c'est à dire qu'il existe des pieds femelles et des pieds mâles. Mais il peut exister des pieds à fleurs hermaphrodites. Après fécondation par le pollen d'un pied mâle les pieds femelles produisent des caroubes.
Les fleurs sont disposées en grappe et n'ont pas de corolle.

fleurs femelles sans corolle du Caroubier
fleurs mâles sans corolle du Caroubier
Inflorescence de fleurs femelles sur un pieds femelle. Le calice a la forme d'un disque et la corolle est absente.
Inflorescence mâle sur un pieds mâle. Comme pour les fleurs femelles les fleurs sont dépourvues de corolle.

 

grappe de fruits mûrs de caroubier (les caroubes)
détail d'une caroube
Caroubes.
Détail d'une caroube.
Le fruit a une taille qui peut varier de 10 à 30 cm de long.

Écologie

Le Caroubier, dans son aire de répartition naturelle est une espèce caractéristique de l'étage thermoméditerrannéen. Sa présence naturelle en France est controversée. En France son aire subspontanée est limitée sur la Riviera, les Maures et l'Estérel, la région de Marseilles et de Hyéres. Cette espèce craint les gelées. Son extension, plus grande que son aire de répartition naturelle, est due à ses utilisations.
Son aire de répartition originelle recouvrent les aires des états actuels de Turquie, Chypre, Syrie, Liban, Israël, Jordanie, Égypte, Tunisie et Lybie. L'activité commerciale et militaire des Grecques de l'antiquité est vraisemblablement responsable de son introduction en Grèce, de même celles des Arabes à l'époque médiévale est vraisemblablement responsable de son extension en Afrique du Nord, au Portugal et dans le sud de la France.

Utilisations

D'une manière aujourd'hui anecdotique, les graines de caroube, de taille et de poids très réguliers, étaient utilisées comme étalon sous le nom de carat pour évaluer le poids des pierres précieuses. Actuellement, la farine de caroube présente plusieurs utilisations alimentaire (succédané de café ou de cacao). Les galactomannanes extraits de la graine ont aussi des utilisations en photographie, en confection de béton, de peinture, encre cirage explosifs etc...



Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein
Voir :I. Batlle et J. Tous , , International Plant Genetic Resources Institute, 1997 http://www.bioversityinternational.org/fileadmin/bioversity/publications/pdfs/347.pdf
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 5 octobre 2012
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie