Accueil B.Mol Gen T.P Web
Pour voir tous les arbres de la collection

cliquez sur SOMMAIRE
 
Arbres et Arbustes

Callune (Calluna vulgaris, Ericacées)


La Callune (Calluna vulgaris (L.) Hull de la famille des Éricacées) est un arbrisseau, hote habituel des landes et bois clairs, sur sols acides et sableux, et des tourbières. Il est très commun dans toute la France métropolitaine sauf en Corse où il est très rare. Il est souvent nommé Bruyère alors qu'il s'en distingue par des caractères de l'inflorescence et des feuilles.

buisson de Callune en fleurs
Buisson de Callune.

Le feuillage

Comme beaucoup d'Ericacées, la Callune présente des feuilles ayant un aspect particulier. En effet les bords des feuilles sont enroulés et se rejoignent sous la face inférieures de la feuille. Les pliures du limbe constitutent un bord apparent. Par contre la Callune se distingue des Bruyères (genre Erica) par ses feuilles courtes (au plus 3,5 mm de long) sessiles opposées-décussées et imbriquées.

Les feuilles de la Callune sont petites et imbriquées.

photo légendée de Callune
Détails de la morphologie des feuilles de la Callune.( Port éricoïde)

 

Les fleurs

Les sépales de la fleur de Callune sont colorés et sont plus grands que les pétales. Ces derniers sont libres entre eux contrairement aux Bruyeres. Les fleurs sont groupées en longues inflorescences terminales

rameau fleuri de Callune
Rameau de Callune portant des fleurs

détail de la fleur de Callune
Détail des fleurs

 


Écologie et répartition

Les Abeilles sont les principaux pollinisateurs des fleurs et font de la Callune par son abondance une interressante plante mellifère. D'autres insectes peuvent féconder les Callune comme les Thrips. La pollinisation par le vent peut compenser l'absence d'insectes pollinisateurs dans les régions froides.

Cette espèce se rencontre en Europe, Asie mineure et est naturalisé en Amerique du Nord. C'est une espèce acidiphille et héliophile. Elle est une composante importante des paysages de landes mais aussi des Hêtraies et Chênaies acidiphiles. Sa répartition altitudinales s'étend de 0 à 2500 m

Utilisations

C'est une importante plante mellifère. Il existe des variétés horticoles utilisées pour l'agrément.

Roger Prat et Jean-Pierre Rubinstein
commentaires
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 25 septembre 2015
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie