Accueil B.Mol Gen T.P Web
La famille des Ombellifères
(Apiaceae ou Umbelliferae)

Jean Pierre Rubinstein

 

Introduction

1
Astrantia major L.

 

Ce dossier est destiné à fournir des illustrations concernant la famille des Apiaceae appellée aussi Umbelliferae, Ombellifères dans les flores françaises. Les illustrations sont aussi destinées à faciliter l'usage des flores.

La famille des Ombellifères a été la première a avoir fait l'objet d'une monographie. (Morison, 1672, Plantarum ombelliferarum distributio nova, Oxford).
Il existe, suivant les écoles de botanique, différentes délimitations de cette famille suivant l'importance donnée au fruit, à la disposition de l'inflorescence et aux analyses phytochimiques et génétiques. Certains auteurs comme Judd (2002), ont réuni les Araliaceae et les Apiaceae en une seule famille. D'autres ont séparé le genre Hydrocotyle des Apiaceae et l'ont regroupé avec les Araliaceae.

Les Saniculoideae n'ont pas de stipule, l'endocarpe n'est pas ligneux, le style est entouré par un anneau du disque
Les Apioideae n'ont pas de stipule, l'endocarpe est non lignifié, le style est implanté directement sur le disque. Cette sous-famille est divisée en huit tribus.

Deux autres sous familles réunissent des espèces étrangères à la flore métropolitaine (Corse incluse).

La sous famille des Hydrocotyloideae se caractérise par la présence de stipules, les fruits ont un endocarpe ligneux. Des espèces de cette sous-famille ont été déplacée vers les Araliaceae, d'autres ont été maintenues dans les Apiaceae (Judd 2002).
Les Apiaceae sont proches des Araliaceae (famille du Lierre). Certains auteurs réunissent ces deux familles.

Nous avons pris le parti de conserver la famille des Apiaceae telle qu'elle est dans les flores classiques de la France métropolitaine et de la Corse comme celles de Bonnier, de Costes, de Fournier et dans la classification de Cronquist de 1968. Cependant nous avons signalé certaines modifications proposées. Les taxons illustrés dans ces pages appartiennent dans leur grande majorité à la flore couverte par les flores ci dessus.

Ce choix de présentation a été fait par commodité. Il n'est en aucun cas un jugement de valeur sur l'intérêt et la validité des classifications plus modernes.

La famille des Apiaceae, appellée aussi Umbelliferae, et cela conformément au code de nomenclature, se caractérise par une organisation florale très homogène ce qui rend l'identification délicate. Elle doit son nom à son inflorescence ordinairement en ombelle et ombellules. La morphologie du fruit apporte une aide à l'identification.
Cette famille est représentée dans le monde entier, principalement dans les régions tempérées de l'hémisphère nord et compte environ 438 genres et 3955 espèces. (dont 4 genres et 175 espèces rattachés au groupe des Hydrocotyloideae).

  • L'appareil végétatif.

Quelques exemples d'appareil végétatif

  • La fleur

Exemples de fleurs

  • Biologie florale

Les fleurs sont petites mais les inflorescences en ombelle les rassemblent sur une surface de grande taille. Ces inflorescences sont visitées par une grande variété d'Insectes (Coléoptères, Hyménoptères, Diptères...)
La maturation des étamines avant celle du style (protandrie) favorise l'allogamie.

Quelques exemples de pollinisateurs

  • Le fruit

La morphologie et l'anatomie du fruit ont permis de subdiviser la famille en sous familles.

Quelques exemples de fruits

Exemples d'Ombellifères ayant une importance économique

  • Bibliographie

Bibliographie

 

Texte et illustrations, Jean-Pierre Rubinstein.
Conception et mise en ligne Véronique Vonarx.

Dernière modification : 05 mai 2009
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie

Pour nous contacter :

contact mail