Accueil B.Mol Gen Web
1
La famille des Ombellifères
(Apiaceae ou Umbelliferae)
La fleur des Ombellifères

La fleur est consruite selon un type très constant.
Le calice est constitué de 5 sépales soudés en tube à l'ovaire, souvent réduits ou absents.
Les pétales sont au nombre de 5, libres, insérés à la marge du disque, ordinairement avec l'extrémité en pointe, carénés sur la face dorsale, rapidement caduques. La couleur des pétales est généralement blanche, parfois jaunâtre verdâtre, rarement bleue.
Il y a 5 étamines, alternipétales. Les filaments sont courbés dans le bourgeon floral. Les anthères sont à deux loges, s'ouvrant latéralement.
Le disque, appelé stylopode, est développé.
L'ovaire infère est à deux loges avec un ovule pendant, unique, dans chaque loge, avec deux styles dont la taille varie selon les espèces. L'ovule a un seul tégument.

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Angelica sylvestris L. Les fleurs s'épanouissent de la périphérie vers le centre de l'inflorescence. Dans chaque fleur, ce sont les étamines qui arrivent à maturité en premier. La fleur hermaphrodite est d'abord mâle puis femelle. La fleur est dite protandre.
Angelica sylvestris L. Un caractère partagé par les Umbelliferae est la position recourbée du filet des étamines dans le bourgeon floral.

 

Astrantia major L. Certaines ombelles sont entièrement mâles.
Astrantia major L. Autre disposition, les fleurs extérieures sont mâles et les fleurs centrales sont hermaphrodites.

 

Chaerophyllum aureum L.
Conium maculatum L.

 

Crithmum maritimum L. Sur ces très jeunes fleurs on remarquera la préfloraison valvaire qui est une caractéristique de la famille.
Crithmum maritimum L.

 

Heracleum sphondylium L.
Heracleum sphondylium L. Les fleurs de la périphérie de l'ombelle sont nettement dissymétriques.

 

Heracleum sphondylium L. Détail d'une fleur de la périphérie d'une ombelle d'Heracleum
Tordylium maximum L.

 

Tordylium maximum L. Chaque pétale est bifide. Les fleurs de la périphérie de l'ombelle ont trois pétales.

 

Jean Pierre Rubinstein
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie