LES TISSUS CONDUCTEURS
Chez les Angiospermes la ciculation des sèves est assurée par un appareil conducteur composé de deux types de tissus : le xylème et le phloème.

LE XYLÈME

Le xylème conduit la sève brute, liquide contenant l'eau et les sels minéraux puisés dans le sol par les racines au niveau de 'assise pilifère, vers les feuilles où s'effectue la phototsynthèse.

 
- cellules allongées, aux extrémités effilées en biseau,
- nombreuses ponctuations.
- longs tubes constitués par l'assemblage de cellules courtes à parois terminales perforées,
- paroi lignifiée. Selon le dessin de la lignification on distingue les vaisseaux : annelés, spiralés, rayés, réticulés, ponctués.
 
- plusieurs catégories : de réserve, sécrétrices ainsi que les cellules parenchymateuses dites "de contact" qui bordent les vaisseaux.

LE PHLOÈME

Le phloème, ou liber, conduit la sève élaborée, solution de substances organiques riches en glucides, des feuilles vers les autres organes.

LE PHLOÈME
éléments conducteurs (tissu vivant)

- cellules allongées disposées en file communiquant entre elles par des pores qui interrompent la paroi cellulosique,

- pas de noyau ni de vacuole.

cellules compagnes
- bordent les tubes criblés.
cellules parenchymateuses
- de réserve, sécrétrices.
fibres
- cellules à paroi épaisse, lignifiées ou cellulosiques.
Accueil I Contact I Bmedia
Novembre 2001 © Laboratoire Biologie et Multimédia