Pleurodeles waltl


Caractéristiques générales

Espèce de grande taille de 20 à 30 cm.
présente en Espagne, Portugal et Maroc. La tête des mâles est triangulaire, celle des femelles plutôt arrondie. Peau granuleuse, taches foncées sur le dos et le ventre, sur un fond vert brun, sur les flancs, les extrémités des côtes sont marquées d'une tache orangée, queue aplatie latéralement.
Les mâles ont une allure générale plus élancée que celle des femelles. Le dimorphisme sexuel est bien marqué au printemps et en été, au cours de la période de reproduction: présence de callosités sous les avant-bras et des lèvres cloacales turgescentes chez le mâle et flancs très élargis chez la femelle

 

mâle
femelle

Corps trapu, dos et flancs à larges taches noires




couple de pleurodèles, le mâle en haut de l'image,
sur les cailloux, des cordons d'oeufs récemment déposés par la femelle

.

Reproduction

Les sites de reproduction
Les pleurodèles vivent aux abords de zones humides se cachant sous les pierres, dans des anfractuosités naturelles ou entre les racines des arbres. Au printemps ils rejoignent des ruisseaux à faible courant, prairies inondées, bassins où s'effectueront accouplements et pontes.

Parade nuptiale
Caractéristique des tritons. Chez cette espèce, Le mâle se glisse sous la femelle et la maintient sur son dos en lui bloquant les pattes antérieures par ses avant-bras (flèche) lesquels sont pourvus de callosités qui se sont développées en début de la période de reproduction.




Après avoir nagé en couple, de quelques dizaines de minutes à quelques heures, le mâle se détache de la femelle et dépose
sur un caillou,devant elle, un spermatophore, petit cône gélatineux contenant les spermatozoïdes. La femelle capture le spermatophore à l'aide de ses lèvres cloacales et en stocke les spermatozoïdes dans ses glandes annexes cloacales. La fécondation est interne, s'effectuant lors du passage des ovocytes mûrs dans le cloaque peu avant leur expulsion.


2 spermatozoïdes proches de la surface d ' un ovocyte
(
microscopie à fluorescence; seules les têtes spermatiques sont marquée
s)


Fécondation: monospermie ou polyspermie; la monospermie est la règle.
Dès qu ' un spermatozoïde a franchi la paroi externe d'un ovocyte, il en provoque une modification physico-chimique qui bloque tout passage d'un autre spermatozoïde.


-


- à gauche: oeuf non fécondé
(ovocyte); le noyau femelle (haploïde) est visible sous la surface de l'ovocyte au centre d ' une zone dépigmentée appelée tache de maturation.
- à droite: oeuf fécondé. Le noyau femelle s'est enfoncé dans le cytoplasme de la cellule oeuf et n'est plus visible extérieurement. La tache de maturation s'estompe progressivement. La tache brune, située au dessus de la tache de maturation, est une concentration du pigment de la surface de l'oeuf qui se produit quand le spermatozoïde franchit la membrane plasmique de l'oeuf. Elle marque ainsi le point précis de pénétration d ' un spermatozoïde.

 


Ponte

Les pontes débutent en moyenne de 24 à 36 heures après l ' accouplement. Elles peuvent être très abondantes et atteindre plus de mille oeufs. Elles sont fractionnées en cordons de quelques dizaines d ' oeufs accrochés aux végétaux aquatiques ou déposés sur les cailloux. La pigmentation des oeufs varie du brun au marron à la face supérieure (hémisphère animal), la coloration de l'hémisphère inférieur (hémisphère végétatif) est nettement moins marquée.


ovocyte pondu et non encore fécondé. Il est entouré de trois couches de gangues.
La limite de la gangue la plus externe est visualisée ici par les particules brillantes.

Développement embryonnaire et larvaire

voir Table de développement du pleurodèle
Le développement embryonnaire dure environ 2 semaines
La période larvaire, du stade de l ' éclosion jusqu'à l'achèvement de la métamorphose se déroule de trois mois et demi à quatre mois
.


embryon proche du stade de l'éclosion

larve nageante

Retour index
[Retour zoologie]