Accueil B.Mol Gen Web
LA PHOTOSYNTHESE PAR LES EXPERIENCES
Photosynthèse nette et photosynthèse brute

Cette expérience est réalisée par polarographie. La cuve de l'oxygraphe est remplie de chlorelles, algues vertes unicellulaires, ou de fragments de feuilles d'élodée en présence d'hygrogénocarbonate de sodium (source de carbone).
On effectue une séquence obscurité / lumière / obscurité.

Pendant les périodes obscures, la concentration en dioxygène diminue : cette consommation en dioxygène est due à la respiration des cellules.
Pendant la période lumineuse, la concentration en dioxygène augmente : cette production de dioxygène est due à la photosynthèse.
En fait, pendant la période lumineuse, la respiration et la photosynthèse se déroulent simultanément. La production de dioxygène correspond à la photosynthèse nette, résultat de la différence entre la photosynthèse brute et la respiration.
Photosynthèse brute (PB) = dioxygène produit par la photosynthèse
Respiration (R) = dioxygène consommé par la respiration
Photosynthèse nette (PN) = dioxygène produit réellement
PN = PB - valeur absolue (R)
La photosynthèse nette est le plus souvent positive (PB >> R).
Dans le cas de faibles intensités lumineuses elle peut être nulle (PB = R) ou même négative (PB < R).
Lorsqu'elle est nulle (PB = R donc PN = PB - R = 0), on parle de point de compensation.

T.P. : Mise en évidence
T.P. : Les pigments
T.P. : Analyse quantitative
Expériences historiques




[Haut de la page]

Caroline Benlot, Nicole Blanchouin, Roger Prat, Jean-Pierre Rubinstein et Véronique Vonarx
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie