Les organismes autotrophes et hétérotrophes

Les hétérotrophes

 
Animaux : ils absorbent de la nourriture qu'ils digèrent. Ils assimilent ensuite dans leur tube digestif les petites molécules organiques ainsi formées. A gauche, un herbivore (lapin), à droite un carnivore (tigre).   Champignons : Ils absorbent directement par la surface de leur mycelium des petites molécules organiques. Ici des carpophores de cèpe de Bordeaux.

Les autotrophes

Algues rouges ou Rhodophycées.
Algue brunes ou Phéophycées.
Algue vertes ou Chlorophycées.
Mousses et Hépatiques ou Bryophytes.
Fougères et alliées ou Ptéridophytes.
Cônifères et alliés ou Gymnospermes.
Angiospermes Monocotylédones. Ici une fleur de lys.
Angiospermes Dicotylédones. Ici une plante herbacée, la primevère.
Angiospermes Dicotylédones. Ici un arbre, le chêne.