Vous allez être redirigé vers notre nouveau site RN'Bio

Accueil B.Mol Gen Web

La Photosynthèse

13 - Structure du thylakoïde


Différentes méthodes de fractionnement ont permis d'isoler les membranes des thylacoïdes puis de séparer et de caractériser 5 complexes protéiques importants. La distribution de ces complexes dans les régions accolées et non accolées de la membrane des thyacoïdes a pu être réalisée par des techniques d'immunocytochimie, de cryodécapage ou de coloration négative (voir localisation des complexes)

Complexes protéiques
Régions accolées des thylakoïdes
Zones non accolées en contact avec le stroma

PSI


15-20

80-85

PSII

85

15

B6f

50

50

LHCII ext

80-90

10-20

ATP synthase

0

100
Répartition des 5 complexes protéiques majeurs dans les thylacoïdes.
    • Les régions accolées sont riches en PSII.
    • les régions non accolées sont riches en PSI.
    • le complexe cytochromes b6-f se trouve partout.
    • les ATP-synthases sont localisées uniquement dans les régions non accolées.

Il existe une continuité entre thylacoïdes granaires et intergranaires permettant la diffusion des composés comme les PQ.
L'ensemble des lumens peut être considéré comme un compartiment unique. (voir communications inter-thylacoïdes)

Localisation schématique des complexes protéiques dans la membrane des thylacoïdes.
On observe une nette différence entre les thylacoïdes accolés (intérieur des grana) et les thylacoïdes non accolés en contact avec le stroma.

Sur un détail de ce schéma, on peut superposer le schéma en Z pour obtenir un schéma fonctionnel. Il faut ajouter un certain nombre d'intermédiaires pour que ce schéma soit fonctionnel.

Les éléments intermédiaires sont connus, les complexes protéiques majeurs ont été analysés et il est possible de dresser une carte très détaillée du thylacoïde à la fois sur le plan structural et sur le plan fonctionnel.

On retrouve ici les différents acteurs impliqués dans le transfert des électrons de H2O au NADPH.

Membrane du thylacoïde et transfert des électrons.
Détail du transfert coordonné des électrons dans la membrane du thylacoïde par les photosystèmes I et II, de l'oxydation de H2O à la réduction du NADP+.
La stoechiométrie de la translocation des protons n'est pas indiquée, ni le couplage avec la synthèse d'ATP.

A ce transfert d'électrons est couplé un mécanisme de conservation de l'énergie qui conduit à la synthèse d'ATP.

12 - Le schéma en Z
14 - Comment se forme l'ATP ?
Pour accéder aux autres pages du document
01 - Quels sont les organismes autotrophes? 13 - Structure et fonctionnement du thylacoïde
02 - Où se déroule la photosynthèse? 14 - Comment se forme l'ATP ?
03 - Comment établir l'équation globale de la photosynthèse? 15 - Stucture et fonctionnement de l'ATP synthase
04 - Quels sont les pigments de la photosynthèse? 16 - Quel est le premier corps formé?
05 - Comment mesurer la photosynthèse? 17 - Les étapes du cycle de Calvin
06 - Action des facteurs externes 18 - La photorespiration
07 - La photosynthèse se découpe en deux groupes de réactions 19 - Bilan
08 - Qu'est ce qu'un photosystème ? 20 - Dans la cellule chlorophyllienne
09 - Structure et fonctionnement du PSII 21 - Dans la plante entière
10 - Le système d'oxydation de l'eau

22 - La photosynthèse en C4

11 - Structure et fonctionnement du PSI 23 - La photosynthèse des plantes CAM
12 - Le schéma en Z  
François Moreau et Roger Prat
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie