Accueil B.Mol Gen T.P Web
 
EUPHAUSIACES
[Principaux groupes]  

Allure générale de crevettes
A cause de leurs appendices thoraciques biramés, on les avait autrefois  réunis aux Mysidacés dans l’ordre des Schizopodes. ; mais, leur carapace  recouvrant , en les réunissant,  tous les segments thoraciques, et le fait que les deux premiers appendices thoraciques ne sont pas transformés en maxillipèdes, conduisent à les considérer comme les plus primitifs des Eucarides (à côté des Décapodes).
Essentiellement pélagique : On les trouve nageant par myriade (plus de 1000 individus par mettre cube) jusqu'à des profondeurs marines de quelques 1500 mettres et plus. Constituent ce qu'on appelle le "krill", aliment de base des baleines (on a compté 5000000 d'Euphausia superba dans l'estomac d'une baleine bleue), des poissons et des céphalopodes...

ORGANISATION)

Le corps est aplati latéralement et très élancé (un peu à la manière d'un lévrier!), le thorax ne représentant que le tiers de la longueur. La carapace se prolonge en un rostre surplombant la tête. Yeux pédonculés.
Les longs articles de l'endopodite des 6 ou 7 premières pattes thoraciques, avec leurs grandes soies parallèles, en peigne, constituent - chez ces animaux en déplacement continuel - une vraie corbeille filtrante, car les eupausiacés se nourrissent essentiellement de plankton (dinoflagellés, diatomées, mais aussi copépodes).

Chacun des somites thoraciques porte de grandes branchies filamenteuses, accrochées aux coxopodites (podobranchies)des appendices  et bien visibles,  puisque la carapace ne les recouvre pas; les exopodites leur assurent un courant respiratoire.

Sur les 5 premiers segments abdominaux , on observe des appendices natatoires biramés et à longue soies et sur  le 6 éme,  une paire d’uropodes. Le telson porte deux  épines articulées.

On observe - en une dizaine de positions variées sur le corps - de petites structures bioluminescentes, ou photophores (constitués d’un petit amas de cellules productrices de lumière, d’un réflecteur et d’une lentille).

Développement

 - Les œufs fécondés sont pondus isolément ou portés quelque temps dans un (ou deux) ovisacs accrochés aux pattes.
L’éclosion se fait à un stade nauplius, suivi par deux stades caractéristiques : 1- calyptopis (car c'est sous le couvert de la carapace que l'on voit se développer les yeux composés pédonculés; équivalent à une protozoé), 2- furcilia ( = zoé); puis de nombreuses étapes juvéniles.

Pour nous joindre srth
[Sommaire]