Accueil B.Mol Gen T.P Web
CLADOCERES
[Principaux groupes]  

CLADOCERES

Corps comprimé latéralement et protégé par une carapace bivalve, mais sans charnière et laissant libre la tête (caractères différentiels avec les Branchiopodes Conchostracés et les Ostracodes)
Eaux douces ; généralement filtreurs ; nagent par petits sauts saccadés, d’où leur désignation commune de " puces d’eau " (ex : Daphnia)

Parthénogenèse fréquente, alternant avec reproduction sexuée. Développement direct

MORPHOLOGIE
Tête
Protégée par une capsule céphalique et se prolongeant en rostre
Œil unique (coalescence d'yeux pairs) et tournant sur lui-même (d’où la désignation ancienne de " Monocles ")
Les antennules sont souvent très petites, parfois allongées et crochues chez le mâle.
Les antennes, au contraire, constituent de fortes rames bifides (cladocère = antennes ramifiées).

Thorax
Appendices , en principe de type phyllopodial (d’où le regroupement avec les autres Branchiopodes), mais seulement 4 à 6 paires et toutes différentes ; constituent néanmoins un appareil filtrant efficace (ex. :peignes à longues épines chez Daphnia)

Abdomen
Souvent replié ventralement : griffes distales
Une chambre incubatrice occupe l’espace entre la carapace et le corps.

CYCLE BIOLOGIQUE
Le développement est généralement direct, le stade nauplien ne correspondant ici qu'à une étape embryonnaire; exception cependant chez Leptodora.
Souvent,à la belle saison, il y a succession de générations de femelles parthénogénétiques ; puis, quand les conditions environnementales se détériorent, apparition de mâles : les 1 ou 2 œufs, alors fécondés, entrent en diapause, sous la protection d’un épaississement pigmenté des parois de la cavité incubatrice; ce sont les " œufs de résistance ", ou ephippie, destinés à franchir la mauvaise saison.
Il peut y avoir un seul cycle de ce type par an dans les mares importantes, ou plusieurs dans les petites pièces d’eau ; an contraire, dans les grands lacs, la parthenogenèse pourrait être continue...

QUELQUES TYPES
- Daphnia , espèces très polymorphes, variant avec l'âge, le sexe, la saison...
- Chydorus sphaericus , sans doute le plus fréquent des cladocères
- Pleuroxus truncatus ,
- Bosmina , longues antennule prologeant le rostre comme un bec
- Camptocercus , près du rivage des étangs
Sous-groupe des " GYMNOMERES " ( c'est à dire à corps nu ) :
La carapace se réduit, ici, à une petite poche incubatrice dorsale; leurs pattes sont cylindriques et articulées, pour le maintien des proies. Enfin, l’éclosion se fait au stade metanauplius.
- Leptodora , le plus long des Cladocères : 15 mm ; plancton des grands lacs ; redoutable prédateur de copépodes.
- Polyphemus : même biologie ; doit son nom à l'oeil occupant presque toute la tête.

 

Pour nous joindre srth

 

[Sommaire]