Accueil B.Mol Gen T.P Web
ANOSTRACES
[Principaux groupes]  

ANOSTRACES

(= sans carapace). correspondent à l'idée que l'on peut se faire des Crustacés primitifs :
Squelette non calcifié. Corps cylindrique, en 3 parties (tagmes) bien individualisées : tête, thorax (à nombreuses paires de pattes semblables, de type phyllopodial), abdomen.
Eaux douces ou saumâtres, y nagent sur le dos.

ORGANISATION GENERALE
Le type en est le genre Artemia
Tête

(coalescence des 6 segments typiques.
Yeux pédonculés et ocelle médio-frontal.
Antennes (A2) à dimorphisme sexuel très marqué : celles du mâle sont de larges pinces, destinées à ceinturer la femelle lors de l'accouplement ; de plus, présence chez certains genres (mais pas chez Artémia) de structures frontales complexes (évoquant un peu les bois des cervidés).
Fortes mandibules, tandis que les mâchoires se réduisent à leurs gnathobases.

Thorax
11 segments chacun portant une paire de pattes foliacées et multilobées à fortes soies filtrantes : fondamentalement biramées, avec un vaste protopodite se prolongeant par un exopodite en palme et un endopodite en raquette ; de plus, des expansions sur les bords externes (exites) et internes (endites).
Leur fonction est triple : locomotrice (nage sur le dos par battements ondulatoires incessants), nutritive (les particules alimentaires, retenues par les soies filtrantes, sont poussées vers la bouche, entre les deux rangées de pattes en une "gouttière alimentaire") et respiratoire (leur cuticule est partout fort mince, mais l'exite le plus distal, renflé en ballonnet, est considéré comme plus spécialement branchial).

Abdomen
8 (Artemia) ou 9 segments, plus ou moins cylindriques et apodes.
les 2 premiers, "génitaux", portent les organes génitaux externes :
- chez la femelle
, un sac ovigère, poche conique impaire où s'accumulent les oeufs.
- chez le mâle une paire de pénis rétractiles. Rappelons le rôle des antennes, en pinces, pour ceinturer la femelle lors de l'accouplement.

Le telson se termine par une sorte de furca

BIOLOGIE et DEVELOPPEMENT

- Vivent en eaux douces ou saumâtres : grands lacs ou flaques temporaires.
- Les oeufs, accumulés dans l'ovisac (où ils sont, éventuellement fécondés) sont de deux types :

- soit (oviparité), munis d'une coquille mince, ils y incubent et y éclosent.
- soit, protégés par une coquille épaisse et dure (oeufs de durée ou cystes = ils pourront résister à la dessication plusieurs années).
Le développement est indirect : le premier stade larvaire ou Nauplius est la forme larvaire typique des Crustacés. Il correspond aux tout premiers segments du corps (avec un ocelle et seulement une paire d'antennules, une paire d'antennes et une paire de mandibules). Se constitueront ensuite, progressivement d'avant en arrière, tous les autres segments et leurs appendices.
Principaux types
- Artemia : Grands lacs des Etats Unis, où les variétés sont presque exclusivement bisexuées ; tandis que dans le pourtour méditerranéen, beaucoup de formes sont parthénogénétiques.
- Branchipus : petites mares ou flaques.

- Chirocephalus : mares temporaires. Le nom de genre (du grec kheir, main et kephalé, tête) fait allusion aux structures frontales du mâle, qui participent, avec la deuxième paire d'antennes, au maintien de la femelle.


Pour nous joindre srth

[Sommaire]