Accueil
Bioch
B.Cell
B.Dev
B.Mol
B.V.
Gen
Phy.V.
T.P
Zoo
Web
Sommaire
Les Amphibiens

 DEVELOPPEMENT DES AMPHIBIENS*

(collaboration C. Aimar)
Le développement de l'oeuf d'Amphibien est externe (eaux douces), sous la protection de ses gangues, et sans formation d'annexes embryonnaires (Anamniotes) ; ne pouvant compter que sur une richesse moyenne en réserves vitellines, il n'aboutit qu'à une forme larvaire (réalisant une sorte de relais alimentaire...)
Mâles et femelles se rejoignent dans des mares. La fécondation intervient, chez les Urodèles, lors du passage des oeufs dans le cloaque (la femelle y stockant les spermatozoïdes); chez les Anoures, le mâle chevauchant la femelle (amplexus) arrose les oeufs de sperme dès leur sortie .
La segmentation est totale , rapidement inégale . L'embryon prend l'aspect d'une petite mûre (morula), puis d'une balle creuse (blastula). La mise en place respective des trois feuillets embryonnaires se fait par invagination, au niveau du blastopore ; on atteint le stade gastrula.
Tandis que l'ectoblaste dorsal s'épaissit en une première ébauche du système nerveux (stade neurula) qui s'enroulera en tube, le plan fondamental de l'embryon se précise. L'étape suivante (dite du bourgeon caudal) voit se dérouler l'organogenèse. Larves aquatiques, à respiration branchiale (cf ci-dessus appareil respiratoire).
Une métamorphose (développement des membres, résorption de la queue chez les Anoures, établissement d'une respiration pulmonaire) conduira à la forme adulte.
Quelques rares espèces, "néoténiques" sont capables de se reproduire sous forme larvaire (exemple : Axolotl).
Remarque : Importantes contributions de ces embryons d'Amphibiens (Urodèles : Tritons, Pleurodèles; Anoures : Grenouilles, Crapauds, Xénope) dans la recherche en Embryologie Expérimentale.
* : consulter également sur notre site, les étapes embryonnaires du développement du Xénope.
© Copyright "Biologie et Multimédia"

Mise en ligne : octobre 2000
Dernière modification le : 06/09/2001