Accueil B.Mol Gen T.P Web
LA MITOSE
Mitoses de régénération de la queue d'un triton
 

Ces images ont été obtenues sur des tritons dont la queue a été coupée. Elle se régénère grâce à de nombreuses mitoses. L'organe a été traité "in toto" par le test de Feulgen sans aucune coloration accessoire. Seul l'ADN est coloré en rouge. On ne voit donc pas dans ces microphotographies, ni le fuseau, ni les limites cellulaires, ni le cytoplasme des cellules mais seulement les positions respectives des chromosomes dans les différentes phases de la mitose.

Préparations et microphotographies de Alain Bouthier.

Au centre, une cellule en métaphase, vue de dessus, dans l'axe du fuseau: Les chromosomes sont bien individualisés et disposés de manière extrêmement régulière sur un même plan (le plan de l'équateur du fuseau.
A droite, un noyau interphasique : le noyau est limité par son enveloppe, les chromosomes ne sont pas individualisés, la chromatine est colorée par le test de Feulgen.
A gauche, un noyau en début de prophase : les chromosomes sont individualisés mais sont encore très fins, la membrane nucléaire a disparu.
A droite, une plaque métaphasique vue de profil ; comparez avec la plaque métaphasique vue de face de la photographie précédente. Avec un peu d'attention , on peut remarquer que certains "bras" de chromosomes se ressemblent (les deux chromatides).
Une fin d'anaphase : les deux lots de chromosomes se sont complètement séparés et gagnent les pôles d'un fuseau invisible par cette technique.
Les autres noyaux sont en interphase.
En bas à droite, un début d'anaphase : les deux lots de chromosomes viennent de se séparer et montent vers les pôles.
En haut à gauche, une télophase : les deux lots de chromosomes se regroupent, perdent leur individualité et vont reformer deux noyaux fils.
Pour voir les phases de la mitose avec d'autres techniques : Pour connaître le mécanisme de ces techniques :
la mitose animale en 24 schémas Une animation "Flash"
Pour comprendre le rôle des structures associées

 
Philippe Denoulet et Roger Prat. Images : Jean-Claude Bouthier
 
Dernières modifications : 06 février 2006
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR de Biologie