Accueil B.Mol Gen Web
LA MITOSE
 La mitose des cellules végétales
 

Exemple : méristème de racine de jacinthe

Cellules du méristème de racine de jacinthe. Les cellules de la racine sont alignées en files longitudinales. La photographie de gauche a été obtenue par un traitement au test de Feulgen (qui caractérise spécifiquement l'ADN en rouge) associé à une coloration d'appoint au vert lumière (qui donne une coloration de fond verte). La photographie de droite a été obtenue par une coloration topographique à l'hématoxyline.
A gauche : la plupart des cellules sont ici en interphase sauf celle située en bas à droite (prophase). Dans les noyaux, seule la chromatine (ADN) est colorée en rouge. Le ou les nucléoles (ARN) ne sont pas colorés. Le cytoplasme est coloré en vert par le vert lumière. Les vacuoles et la paroi cellulaire ne sont pas colorées.

A droite : tout est coloré. Noyaux interphasiques et chromosomes (une figure de métaphase au centre) sont bien mis en évidence. On voit bien que la coloration n'est pas spécifique puisque les nucléoles sont aussi bien colorés ainsi qe le cytoplasme et la paroi cellulaire.


Le cycle cellulaire comprend l'interphase et la mitose. Durant l'interphase, divers processus biochimiques ont lieu (en particulier, la duplication de l'ADN). Au cours de la mitose, les chromosomes sont visibles, il s'agit d'un phénomène continu qui peut être découpé artificiellement en plusieurs phases. Les phénomènes essentiels de la mitose végétale sont les mêmes que pour la mitose des cellules animales. Elle se distingue cependant par quelques caractéristiques :
  • absence de centrosome et de centrioles
  • cytodiérèse réalisée par constitution d'une nouvelle paroi et non par étranglement

Vous pouvez observer les différentes phases de la mitose par images séparées ou sous forme d'un diaporama interactif.

mitose-feulgen : Toutes les images ci dessous sous forme d'un diaporama interactif (Animation FLASH)


Chargez le plugin de Flash si l'animation ne fonctionne pas.

 
Une collection de 9 images

Les images suivantes permettent de voir la succession des différentes phases :

L'interphase : les chromosomes ne sont pas individualisés. Les nucléoles sont présents. Le noyau est entouré de l'enveloppe nucléaire.
La prophase : les chromosomes s'individualisent, ils sont constitués de deux chromatides réunies par leur centromère. Les nucléoles et la membrane nucléaire disparaissent.
La prométaphase : un fuseau constitué de microtubules est formé. Les chromosomes individualisés sont groupés à l'intérieur de ce fuseau.
La métaphase : les chromosomes se regroupent progressivement à l'équateur du fuseau. Ils y restent jusqu'à ce que tous soient bien placés.
La métaphase : sur cette photographie, on constate que les chromosomes regroupés en plaque métaphasique sont bien constitués de deux chromatides.
L'anaphase (début) : les deux chromatides de chaque chromosome se séparent. Tous les chromosomes réagissent en même temps.
L'anaphase (suite) : les deux chromatides de chaque chromosome sont séparées. Les deux lots de chromosomes fils montent vers les pôles.
La télophase (début) : les chromosomes se regroupent aux pôles. La nouvelle paroi cellulaire se forme à partir du centre (phragmoplaste).
La télophase : les chromosomes perdent leur individualité et reconstituent deux noyaux. La nouvelle paroi cellulaire va séparer complètement les deux cellules filles.
Pour voir les phases de la mitose avec d'autres techniques :
Pour connaître le mécanisme de ces techniques :
la mitose animale en 24 schémas Une animation "Flash"
Pour comprendre le rôle des structures associées

Philippe Denoulet et Roger Prat
 
Pour nous contacter :

contact mail


Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie