Lignage cellulaire et GFP

Double lignage cellulaire effectué à l'aide d'un fluorochrome rouge (RLDx, voir ci-dessus), et de l'expression d'une protéine fluorescente verte, la GFP (Green Fluorescent Protein).

Cliché Michel Delarue

Les ARNm de la GFP sont microinjectés dans un blastomère au stade 32 cellules. A mesure que les cellules filles se divisent, l'ARNm est traduit en protéine. Ici, le clone cellulaire marqué par la GFP est observé au stade jeune neurula au niveau de la plaque neurale. Il est encadré par deux clones latéraux issus de blastomères marqués au RLDx, comme précédemment, au niveau des bourrelets neuraux.

 
 
© Copyright "Biologie et Multimédia"

Mise en ligne : septembre 1999
Dernière modification : 10/05/2001