Accueil B.Mol Gen T.P Web

MICROSCOPIE ELECTRONIQUE

 
Coloration négative
Au début de la microscopie et en particulier de la microscopie électronique à transmission, un objet ne pouvait être visible que si, après fixation, il était imprégné de substances, plus ou moins spécifiques, contenant des atomes de métaux lourds opaques aux électrons. La fixation et les réactions ultérieures peuvent modifier notablement la structure de l'objet biologique.Le contraste négatif permet d'assombrir le fond sans colorer l'objet lui-même et donc de le rendre visible sans le modifier, par simple contraste.
Principe général : au lieu de colorer l'objet (coloration positive), celui-ci est enrobé d'un colorant qui mettra en évidence son contour.

 

Cliquez en haut de l'animation sur le chiffre correspondant.

 

1- Des morceaux d'une lamelle de verre sont disposés dans une boite de Pétri et recouverts d'eau : ils sont pratiquement invisibles.

2- Ajoutons une goutte d'encre de Chine. Le milieu se colore mais pas les fragments : ils apparaissent en clair.

3- Laissons sécher la solution. Par capillarité le liquide se concentre autour des fragments et leur contour devient très précis.

Ce type de technique peut être appliqué en microscopie électronique à transmission.

Pour voir une application à la microscopie électronique à transmission.

[Haut de la page]

Caroline Benlot, Nicole Blanchouin, Michèle Mosiniak, Roger Prat et Véronique Vonarx
© Copyright "Biologie et Multimédia"

Mise en ligne : septembre 1999
Dernière modification : juillet 2002