Fruits et Légumes du Marché

 

Prunelle
La prunelle est le fruit du prunellier ou épine noire (Prunus spinosa de la famille des Rosacées).
 
Prunelles

Structure et développement

La structure est la même que celle des autres Prunus. La prunelle est une drupe. On la considère souvent comme une petite prune sauvage mais c’est une autre espèce.
Le prunellier se développe facilement par semis, ou drageons.

Fleur de prunelles

Les autres fruits du genre Prunus

Ce sont des drupes c'est à dire des fruits simples (un carpelle) partiellement charnus dont la partie interne du péricarpe (l'endocarpe) est lignifié et forme un noyau contenant la graine (ou amande). Ces fruits dérivent d'une fleur à ovaire infère non adhérent qui se comporte dans le développement comme un ovaire supère. Le développement de ces fruits est expliqué pour la "cerise" prise comme exemple.

abricot

Les autres fruits de la famille des Rosacées

Les Rosacées représentent la famille la plus importante de plantes comestibles par leurs fruits. Cette famille est complexe car elle comporte plusieurs sous-familles caractérisées par des fruits de structures très différentes. Ce sont:
-Les fruits dont la structure a pour modèle la pomme, les piridions. Ce sont des faux fruits dérivant d'un ovaire infère adhérent.
Ce sont des fruits charnus dont la partie externe a pour origine le réceptacle de la fleur. Ceci s'observe bien sur le fruit mûr car les restes des pièces flotales se trouvent à l'opposé du pédoncule. En fait, le vrai fruit (provenant de l'ovaire sensus sticto) constitue le "trognon" qui représente un noyau peu lignifié contenant les graines (pépins) distribués dans cinq loges carpellaires. Le développent détaillé de ces fruits est expliqué pour la "poire" prise comme exemple

-Les fruits multiples : ce sont des poly-akènes (fraise et cynorhodon) ou des poly-drupes (framboise et mûre) multiples disposés sur le réceptacle ou dans le conceptacle de la fleur.

Utilisation

Le fruit de la prunelle se trouve rarement sur les marchés. Il est surtout cueilli à l’état sauvage par les promeneurs. Son goût est très acide et très âcre. Cette âpreté est diminuée si on la cueille au début de l’hiver. Il semble que le froid (les premières gelées) modifie sa saveur.
La prunelle permet la fabrication de certains alcools.
Le prunellier, arbrisseau à épines, permet comme les ronces et l’aubépine de réaliser des haies infranchissables.
Le prunellier est aussi utilisé comme porte greffe pour la multiplication des variétés de Pruniers.

 

 

 

 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 15 octobre 2010
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie