Fruits et Légumes du Marché

 

Abricot abricots
L'abricot est le fruit de l'abricotier (Prunus armeniaca de la famille des Rosacées). Ce fruit est un fruit charnu à noyau (drupe) comme ceux des autres espèces du genre Prunus (prunes, cerises, pêches). D'origine chinoise, l'abricotier a été introduit dans la région méditerranéenne puis en France.
 
Abricots à l'étalage

Structure et développement

l'ovaire est infère mais non adhérent. Au cours de la maturation, les pièces florales ainsi que le conceptacle deviennent caducs. La paroi du fruit dérive donc essentiellement de la paroi de l'ovaire, comme c'est le cas pour les fruits dérivés d'un ovaire supère.
L'abricot présente la même structure et le même développement que les fruits des autres fruits du genre Prunus.
Pour plus de détails voir « Cerise » 

abricot-dessous
abricot-profil
abricot-coupe
Abricot entiervu par dessous
Abricot de profil
Abricot ouvert montrant le noyau

Le noyau lignifié est très solide. Il contient une graine (parfois deux). Les graines situées dans un noyau sont appelées amande. L'ablation des téguments permet d'observer l'embryon.

noyau d'abricot
amande d'abricot
embryon d'abricot
Noyau d'abricot cassé montrant l'amande
Amande d'abricot
Embryon d'abricot

 

structure de l'abricot
Abricot : Structure schématique

Variétés

Nombreuses variétés cultivées qui diffèrent légèrement par la couleur, la taille et la précocité.

Les autres fruits du genre Prunus

Ce sont des drupes c'est à dire des fruits simples (un carpelle) partiellement charnus dont la partie interne du péricarpe (l'endocarpe) est lignifié et forme un noyau contenant la graine (ou amande). Ces fruits dérivent d'une fleur à ovaire infère non adhérent qui se comporte dans le développement comme un ovaire supère. Le développement de ces fruits est expliqué pour la "cerise" prise comme exemple.

abricot

Les autres fruits de la famille des Rosacées

Les Rosacées représentent la famille la plus importante de plantes comestibles par leurs fruits. Cette famille est complexe car elle comporte plusieurs sous-familles caractérisées par des fruits de structures très différentes. Ce sont:
-Les fruits dont la structure a pour modèle la pomme, les piridions. Ce sont des faux fruits dérivant d'un ovaire infère adhérent.
Ce sont des fruits charnus dont la partie externe a pour origine le réceptacle de la fleur. Ceci s'observe bien sur le fruit mûr car les restes des pièces flotales se trouvent à l'opposé du pédoncule. En fait, le vrai fruit (provenant de l'ovaire sensus sticto) constitue le "trognon" qui représente un noyau peu lignifié contenant les graines (pépins) distribués dans cinq loges carpellaires. Le développent détaillé de ces fruits est expliqué pour la "poire" prise comme exemple

-Les fruits multiples : ce sont des poly-akènes (fraise et cynorhodon) ou des poly-drupes (framboise et mûre) multiples disposés sur le réceptacle ou dans le conceptacle de la fleur.

Utilisation

L'abricot se consomme frais ou cuit sous forme de compotes ou de tarte. Il peut être séché un peu comme les pruneaux. Il peut aussi être conservé sous forme de fruits au jus. Sa couleur dépend de la présence en quantité importante de carotène. Comme chez tous les Prunus, l'amande de l'abricot contient de petites quantités d'acide cyanhydrique.

 

 

 

 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 10 janvier 2011
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie