Les stratégies de la Reproduction chez les Trachycephalus arboricoles



Croissance des tétards


nourrissage chez T.hadroceps
apport alimentaire chez T. resinfictrix


Stratégie adaptative chez T. hadroceps
:
Le nourrissage

le volume très limité des réservoirs d'eau ne permettant pas la présence de proies en quantité suffisante pour alimenter les têtards, la femelle va pondre des oeufs non fécondés ou "oeufs de nourrissage" qui constitueront l'unique type de nourriture des têtards.


oeufs non fécondés de T. hadroceps
ou "oeufs de nourrissage"


tétard, face ventrale, après nourrissage: présence de nombreux oeufs dans l'estomac

T.resinfictrix
le volume en eau des phytotelmes permet la présence de proies en quantité parfois insuffisante pour nourrir les têtards, d'où une


Aucune intervention de la femelle après la ponte.

têtard de T.resinfictrix se nourrissant
d' un ver de terre

La stratégie adaptative des Trachycephalus arboricoles a comme conséquence la pratique d'une oophagie obligatoire chez les têtards T. hadroceps. Il s'agit d'une oophagie stricte, les têtards ne pouvant se nourrir que des oeufs non fécondés émis par la femelle. Cette oophagie n'est que facultative et opportuniste chez T.resinfictrix.
Retour accueil
[Retour zoologie]