Les fruits
La placentation des ovaires

La placentation d'un ovaire formé de plusieurs carpelles dépend de la position des placentas sur lesquels se développent les ovules. Cette position varie selon que les carpelles sont ouverts ou fermés.
On distingue trois types de placentation qui ont été schématisés en choisissant arbitrairement des ovaires tricarpellés.

  • Placentation pariétale : les carpelles soudés sont ouverts. L'ovaire comporte une seule loge quel que soit le nombre des carpelles. Les placentas se trouvent à la périphérie.
  • Placentation axile : les carpelles soudés sont fermés. L'ovaire comporte plusieurs loges, autant que de carpelles. Les placentas se trouvent contre l'axe de l'ovaire.
  • Placentation centrale : les carpelles soudés sont fermés mais les cloisons ne se sont pas formées ou ont disparu. L'ovaire ne comporte qu'une seule loge. Les placentas se trouvent au centre de l'ovaire. Cette conformation est assez rare (exemple de l'Anagallis (mouron rouge) Primulacées.

Placentation pariétale

Un carpelle ouvert.

Ovaire à trois carpelles à placentation pariétale

Schéma explicatif de la placentation pariétale : trois carpelles ouverts sont soudés au niveau des placentas. L'ovaire est uniloculaire.

Quant il n'y a qu'un carpelle (exemple : follicule d'Hellebore ou gousse du Pois); il est impossible de dire si la palacenation est axile ou pariétale.

Placentation axile

Un carpelle fermé
Ovaire à trois carpelles à placentation axile
Schéma explicatif de la placentation placentation axile : trois carpelles fermés sont soudés au niveau de leurs cloisons latérales. L'ovaire est triloculaire.

Placentation centrale

Ovaire à trois carpelles à placentation centrale
Schéma explicatif de la placentation centrale : trois carpelles fermés sont soudés mais les cloisons latérales ont disparues. L'ovaire est uniloculaire.

 

 
Biologie et Multimédia - UFR des Sciences de la Vie - Sorbonne Université