Accueil B.Mol Gen T.P Web
 
Les fruits
OVAIRE SUPERE ET OVAIRE INFERE

On distingue deux types principaux d'ovaires selon leur position par rapport au point d'insertion des pièces florales.

  • Ovaire supère : il est situé au dessus du plan d'insertion des pièces florales. Le réceptacle est convexe.
  • Ovaire infère : il est situé au dessous du plan d'insertion des pièces florales. Le réceptacle est concave (conceptacle). Dans ce cas, il existe deux possibilités :
    • la paroi de l'ovaire est soudée à la paroi du conceptacle (ovaire infère adhérent),
    • l'ovaire est libre dans le conceptacle (ovaire infère non adhérent).

Ces situations se retrouvent aussi bien que les carpelles soient soudés ou libres.

Cas des gynécées à un carpelle ou à carpelles soudés (pistil unique).
Ils donnent des fruits simples ou des fruits complexes selon que l'ovaire est supère ou infère adhérent.

Schéma d'une fleur à ovaire supère.
Ce type d'ovaire se développera en un fruit simple dont la paroi (péricarpe) est uniquement formée par la paroi du ou des carpelles.

Exemples :


Schéma d'une fleur à ovaire infère adhérent.
Ce type d'ovaire se développera en un fruit complexe dont la paroi (péricarpe) est formée à la fois par la paroi du ou des carpelles et par la paroi du conceptacle.

Exemples :






Remarque : selon les auteurs, sont des fruits complexes tous les fruits dérivés d'un ovaire infère adhérent, ou seulement ceux dont la partie réceptaculaire est importante.

Cas d'un ovaire infère non adhérent : Le pistil est à l'intérieur d'un conceptacle concave (hypanthium) non adhérent à lui. Lors du développement du fruit, les pièces florales et le conceptacle sont caducs. Seule la paroi du ou des carpelles se développe en donnant un fruit simple semblable à celui qui dérive d'un ovaire supère.
Exemples :



Cas des gynécées à carpelles libres
Ils donnent des fruits multiples. Dans les fleurs à ovaire infère, les carpelles libres entre eux ne sont jamais adhérents à la paroi du réceptacle.

Schéma d'une fleur à ovaire supère et à carpelles libres.
Les carpelles sont posés sur le réceptacle floral. Selon que chaque fruit élémentaire est une drupe ou un akène, le fruit complet sera une poly-drupe ou un poly-akène.

Exemples :

 

Schéma d'une fleur à ovaire infère et à carpelles libres.
Les carpelles sont libres et inclus dans le conceptacle concave.
Exemple :

[Haut de la page] 
Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie