Les fruits
La MOUTARDE : une silique

Le fruit de la moutarde est une silique. C'est un fruit sec déhiscent formé de deux carpelles et s'ouvrant par quatre fentes.

L'inflorescence : une grappe

inflorescence de colza
fleurs épanouies et boutons  de colza
Siliques de colza
Inflorescence de moutarde. La grappe présente un développement acropète. Les fleurs jaunes se trouvent au sommet, les fruits mûrs à la base.
Détail : en haut, boutons de fleurs et fleurs épanouis. En bas, fruits (siliques) mûrs.

De la fleur au fruit

Fleur de colza De la fleur à la silique de colza
Fleur de moutarde vue de dessus.
Etapes du développement du fruit. L'ovaire supère, situé au centre de la fleur (à gauche) se développe en même temps que les pétales flétrissent. A droite : la silique est arrivée à maturité et on observe les graines en relief sous la paroi.

La fleur de moutarde est caractéristique de la fleur des Crucifères dont le nom évoque la forme de la fleur (croix). Elle est constituée de quatre sépales en croix alternant avec quatre pétales en croix, de six étamines et d'un ovaire à deux carpelles séparés par une cloison surnuméraire.

La silique

Détail de la silique de colza
1
2
3
4

Détail de la silique de moutarde :

  • 1 et 2 : vue externe : les graines gonflent la partie basale de la silique.
  • 3 : coupe longitudinale parallèle à la cloison surnuméraire. Deux graines semblent posées sur la cloison médiane.
  • 4 : section longitudinale perpendiculaire à la cloison. Celle-ci, sinueuse, sépare les graines situées à gauche et à droite de la silique.
Sections transversales de silique de colza
Sections transversales de silique. Sur la photo de gauche on observe la cloison séparant deux loges. L'une contient une graine sectionnée, l'autre une graine entière apparaissant derrière. Les deux autres coupes montrent la cloison surnuméraire qui apparaît décentrée par suite du développement des graines.

Utilisation : les graines de moutarde broyées avec du vinaigre et des épices sont utilisées pour fabriquer le célèbre condiment, spécialité de Dijon. La farine de moutarde entrait autrefois dans la préparation de cataplasmes en raison de ses propriétés anti-inflammatoires, ce soin est plus ou moins tombé en désuétude.

Autres siliques
Autres fruits

Chou

Lunaire
Thlaspi
[Haut de la page] 
Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.
 
Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 mars 2005
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie