Les fruits
Le MARRON : une capsule

Le fruit du marronnier d'Inde (Aesculus hippocastanum, de la famille des Hippocastanacées) est un fruit sec déhiscent qui s'ouvre par trois valves. La paroi du fruit est une capsule épineuse. Il contient en général une seule graine avec avortement des autres : le marron.

Pour en savoir plus sur le marronnier, cliquez ICI

Origine géographique : Balkans et Asie.
Il fut introduit en Europe au seizième siècle.

Observations générales

Capsule loculicide du marronnier
fruit de marronnier sectionné
marrons
Capsule loculicide du marronnier au début de l'ouverture. La graine (le marron) est séparée du péricarpe par plusieurs membranes qui représentent les cloisons des trois carpelles.
En haut, un fruit sectionné. On voit que la cavité du fruit est formée de plusieurs loges (carpelles) dont une seule contient une graine. En bas, la graine ou marron. La partie blanche correspond au hile.

Déhiscence de la capsule

Quatre étapes de l'ouverture de la capsule du marronnier. La capsule est formée de trois valves que l'on a séparées manuellement. On observe dans l'une des valves les trois loges carpellaires dans lesquelles se trouvent des ovules non fécondés.

La graine ou marron

Morphologie externe du marron.
Ablation du tégument du marron
Coupe longitudinale du marron
Morphologie externe du marron.
Ablation du tégument. On observe la radicule et les deux cotylédons.
Coupe longitudinale passant par l'axe de la radicule. Il n'y a pas d'autres tissus que l'embryon. La graine est exalbuminée.

Explications schématiques

Développement du fruit du marronnier, schéma explicatif

Développement du fruit du marronnier. A l'origine l'ovaire est composé de trois carpelles soudés (A). Il existe six ovules à placentation axile. Un seul se développera en graine (B). A la fin du développement, la graine développée (marron) prend toute la place dans sa loge (C). Les deux autres loges carpellaires avortées sont aplaties sur les côtés.
Ce schéma explicatif n'est pas un schéma ontogénique et ne respecte pas les proportions.


Déhiscence de la capsule du marronnier, schéma explicatif
Déhiscence de la capsule du marronnier. Bien qu'une seule loge se soit développée, la déhiscence se fait par trois fentes situées au milieu des loges (déhiscence loculicide). Les parois des loges non développées constituent des membranes qui entourent partiellement le marron.


Remarque : par suite de leur ressemblance morphologique, on confond parfois le marron, fruit du marronnier (Aesculus hippocastanum, de la famille des Hippocastanacées) avec la châtaigne, fruit du châtaignier (Castanea vulgaris, de la famille des Cupulifères (Fagacées)) :

  • le fruit du marronnier est une capsule déhiscente contenant des graines (marrons) non comestibles,
  • le fruit du châtaignier est formé par une cupule provenant des bractées de l'inflorescence et contenant les châtaignes qui sont chacune un akène (fruit sec indéhiscent contenant une graine),
  • on note une grande ressemblance morphologique entre la cupule du châtaignier et la capsule du marronnier et entre l'akène du châtaignier et la graine du marronnier,
  • pour plus de complication, les grosses châtaignes consommées sont appelées marrons (marrons glacés).

Utilisation : le marron n'est pas consommé, il est utilisé en pharmacologie. Son aspect arrondi, brillant et lisse est apprécié des enfants pour leurs jeux.

Autres capsules
Autres fruits

Balsamine

Coquelicot

Coton

Ricin
[Haut de la page] 
Roger Prat, Michèle Mosiniak et Véronique Vonarx.


Pour connaître les arbres et en particulier le marronnier et le châtaignier, cliquez ICI

Pour comparer le marron et la chataigne cliquez ICI

Pour nous contacter, cliquez ici ------>
contact

Dernière modification : 21 fevrier2012
Tous droits réservés - Biologie et Multimédia - Université Pierre et Marie Curie - UFR des Sciences de la Vie